SKI

Ski de randonnée au Kazakhstan

Pour bien commencer la saison de ski, rien de mieux que le grand froid sibérien et la poudreuse de l’Altaï !


Guide responsable : Xavier Carrard


Dates : 1er séjour du 3 janvier au 12 janvier 2025 COMPLET / 2e séjour du 10 au 19 janvier 2025 Il reste encore trois places disponibles


Après mes deux expériences uniques en Sibérie Russe, que nous avons réalisées juste avant la naissance du conflit, je suis à la recherche d’une solution pour mettre les skis en novembre et décembre. Une entrée en saison de façon magistrale, c’est cela qui traîne dans mes envies de partage avec vous. Trouver un lieu équivalent ou presque à Luzhba ! Chose faite…

La Sibérie, est présente dans d’autres pays frontière à la Russie.

Le Kazahstan ! Durant le mois de décembre 2023 je réalise le premier voyage dans ces contrées avec un groupe qui était présent en Sibérie Russe. Nous allons tester ensemble pour vous rapporter le poids des mots et le choc des photos. Mais si ce voyage vous intéresse déjà, voici le rythme que ce dernier aura certainement.  Nous mettons les peaux ?!

Programme fortement probable : ( La confirmation des horaires de vols est impossible avant le mois de janvier 2024 )

  • Vendredi : vols de Genève à Istanbul puis vol de nuit sur Almaty.
  • Samedi : arrivée à Almaty, transfert en vol de ligne vers la ville d’Oskemen ou nous serons attendu pour nous déplacer encore 2 heures en bus.
  • Du dimanche au vendredi : ski de randonnée dans le massif de l’Altaï. Une multitude de solutions s’offrent aux skieurs. Selon les conditions, nous prendrons de l’altitude ou nous glisserons sur les pentes boisées de l’extrême Est du Kazahkstan. Nuits en lodge ou en hôtels en fonction du programme que nous établirons. Ce dernier en fonction des conditions, de ski rencontrées.
  • Samedi : départ tôt du lodge pour nous rendre à l’aéroport d’Oskemen. Puis un vol interne nous permet de rejoindre Almaty. nuit en hôtel.
  • Dimanche : vols de retour sur Genève via Istanbul.

Les images que vous trouvez sur la présentation de ce voyage viennent du séjour réalisé en décembre 2023. Une première découverte à la hauteur des espérance. Le froid y compris….

Le terrain est extrêmement varié et permet de penser à skier au dessus de la limite des forêt. Ce dernier point est la grosse différence avec la région de Luzhba lors de nos voyages en Sibérie Russe.

Comme pour le Kirghistan, cette destination que je connais parfaitement, la région de l’Altaï ne déroge pas de la règle Banya ! Les Banya sont des espaces ou vous combinerez une Sauna avec de quoi vous laver. Vous aurez accès régulièrement à cette « façon » de faire votre toilette. Ce ne transpire pas ainsi, mais je vous garanti que c’est agréable. Nous partagerons ce séjour avec une personne locale, qui nous permettra de plus facilement nous plonger dans les coutumes sibériennes de l’Altaï.

Le pilaf et le beshbarmak, par exemple, rempliront certainement vos assiettes afin de combler le féroce appétit suite à des journées, ski aux pieds, dans le froid sibérien.

La température moyenne du massif de l’Altaï durant les mois de décembre est de – 15,4° Celsius. Ce qui veut dire que nous pourrions rencontrer des froids mordants et usant. Un moins 38 degrés est possible à cette période de l’année. Vous devrez partir avec quelques habits spécifiques. À cela ajoutez que nous vous demanderons certainement de prendre avec vous une paire de ski qui développe plus de 100 mm en patin.

Ces points seront abordé après la confirmation de votre inscription.


Prix par personne : CHF 3’990.- / pers. ( sous réserve de modification ) 

Minimum et maximum 6 participants.

Le prix comprend: Vols, pension complète et guide(s) de montagne.

Les conditions générales de l’Association Suisse des Guides de Montagne s’appliquent sur tous nos séjours alpins (cliquez ici). Toute inscription à nos séjours sous-entend validation de ces CG. 

Renseignements et inscription auprès du guide responsable : Xavier Carrard

Guider quel beau métier ! Et c’est un métier ! Ce dernier dépend de trois facteurs importants :

  • La météo avec ses aléas pas toujours très fiables
  • Les conditions de la montagne qui fluctuent de plus en plus selon les saisons
  • La clientèle

Nous essayons au mieux de gérer les deux premiers facteurs en vous proposant, selon la météo et les conditions du jour, la meilleure opportunité qui se présente, en favorisant sécurité et plaisir. En revanche, vous seuls êtes les garants de notre activité et le fait d’honorer votre engagement prouve votre respect envers notre travail.

Les guides et accompagnateurs d’Helyum