Petite sortie découverte entre collègues mais surtout entre bons copains. Notre idée s’est portée sur le couloir du Six Carro (2’826m) dans le Val d’Arpette.

L’équipe se forme de Yann Nussbaumer et Adrien Godat, tout les deux amis et col­lègues guides mais aus­si de la sou­riante Emilie Nussbaumer qui nous a réga­lé avec ses bis­cuits de Noël.

Le long val d’Arpette avec le col des Ecandies au fond.

Une jour­née par­faite avec des com­pa­gnons de rêve.

Le Six Carro est sur­tout connu pour sa belle voie « Plaisir d’automne ». L’accès de notre cou­loir se situe juste à coté de celui qu’on emprunte pour la des­cente de la voie d’escalade. Pour arri­ver jusqu’au col rien de très com­pli­qué à part quelques conver­sions et un petit por­tage.

Yann, Adrien et Emilie sous le Six Carro.

Emilie dans les der­nières conver­sions avant le por­tage.

Yann et Adrien dans le der­nier effort avant le som­met.

Du col une belle ligne se pré­sente à nous avec une belle pou­dreuse de quoi nous faire oublier la longue mon­tée. Un peu de rocher au départ mais ensuite un cou­loir assez large pour tailler de belles courbes.

Belle ligne avec bien assez de place pour nous quatre.

On remet les peaux à envi­ron 2400m pour remon­ter le cou­loir en face du Six Carro afin de pou­voir skier le val­lon au nord du Grand Bec (2615m). On accède à ce val­lon par un large cou­loir à 2480m. Une longue des­cente avec une pente bien sou­te­nue et une belle ambiance.

Adrien savoure chaque virage. Le Grand Bec à gauche.

Alors Yann ? Heureux ? 

La des­cente est évi­dente et pas com­pli­quée. On rejoint le sen­tier pédestre à 1600m qui nous ramène à la Poya juste sous Champex où nous avons lais­ser une voi­ture le matin.

Itinéraire simple à trou­ver mais atten­tion aux condi­tions ava­lan­cheuse. On skie dans de grandes pentes sou­vent raides.

Une belle jour­née à refaire ! Un grand mer­ci à Emilie, Yann et Adrien.

Passez tous de belles fêtes !

EnregistrerEnregistrer