On s’attendait à un joli voyage mais l’Islande nous a apporté bien plus. En compagnie de Selena et de nos clients nous avons découvert les joyaux de cette terre de feu. De fjord en fjord nous avons randonné à travers un paysage à couper le souffle.

Le fjord prin­ci­pal avec la Golden coast en arrière‐plan

Troisième fois sur l’île mais pre­mière en hiver… mais sur­tout c’est mon pre­mier voyage comme guide. Heureux de reve­nir dans ce pays, à chaque fois on res­sent un dépay­se­ment avec ses reliefs lunaires et ses grands éten­dues vides. Depuis Reykjavik, nous pre­nons un vol interne jusqu’à la deuxième plus grande ville du pays Akureyri. De là, nous récu­pé­rons notre bus de loca­tion et nous nous diri­geons à Dalvik à une heure de route. Nous pas­se­rons la semaine dans un gîte per­du au fond de la val­lée de Skied.

Notre lodge plan­té dans un décors de rêve 

L’Islande ne dis­pose pas de vrai carte pour le ski. Hormis quelques cartes de ran­don­née, beau­coup se fait à vue. Depuis le bus nous repé­rons les lignes et som­mets qui nous font envie et on y va ! Le fond de val­lée est peu ennei­gé mais ce n’est pas un pro­blème, le ter­rain de jeu est énorme. Que vous soyez un simple débu­tant ou skieur de pente raide, l’Islande vous offre tout ce dont vous avez besoin.

La tran­quilli­té est une grande qua­li­té de ce pays

Le calme et la tran­quilli­té défi­nissent bien cette île. Sur les six jours de skis nous avons croi­sé pra­ti­que­ment per­sonne. Les pos­si­bi­li­tés de courses sont tel­le­ment grandes que vous pou­vez pas­ser des jour­nées seul au monde. L’héliski se pra­tique dans la région mais les héli­co­ptères ne vous dérangent pas car ils volent dans les val­lées qui vous sont trop longues d’accès.

On est pas bien là ?

La météo peut être capri­cieuse et le vent peut être fort mais le mau­vais ne reste jamais long­temps. Sur notre séjour nous avons vécu une jour­née hor­rible mais il y a de quoi visi­ter dans les vil­lages alen­tours où on peut se délec­ter d’une bonne fish soup. La neige n’est pas en énorme quan­ti­té comme en Norvège, mais la qua­li­té du ski reste excep­tion­nelle. On peut skier sur une belle neige de prin­temps ou une petite pou­dreuse sur un fond dur.

Daniela en pleine concen­tra­tion pour pas­ser la cor­niche

Le dan­ger d’avalanche existe mais était faible lorsque nous y étions. Le risque d’avalanche mouillée était aus­si faible car le soleil ne chauffe pas assez. Du coup, nos jour­nées étaient plu­tôt relaxes et nous avions juste besoin de gérer notre effort et de pro­fi­ter de la vue.

Une équipe de rêve ! 

La magie du voyage n’existe pas sans une belle équipe et je peux vous garan­tir que la mienne était au som­met de son art. Sourire et bonne humeur furent de la par­tie toute la semaine. Un incroyable mer­ci à Myriam, notre cui­si­nière et la patronne du gîte. Toujours là pour nous concoc­ter de mer­veilleux plats et pour nous racon­ter l’histoire de cette île.

Le yoga, un truc de nana ?

La par­tie yoga était don­né par Selena, une experte en la matière. La jour­née com­men­çait avec une petite heure de yoga et une séance après le ski pour bien finir la jour­née. Le ski et yoga est un magni­fique mélange. Le yoga vous réveille le matin et vous ouvre l’appétit et le soir ça vous relaxe et vous étire pour mieux repar­tir le len­de­main. Et que vous soyez souple ou pas vous serez tou­jours capable de faire du yoga. Je le conseille et le recom­mande, même à vous mes­sieurs !

En route vers le der­nier som­met de la semaine

Retour au bus après une der­nière jour­née enso­leillée 

Merci Selena ! Inoubliable !

Il est temps de ren­trer avec le coeur triste de s’en aller mais avec la tête plein de beaux sou­ve­nirs. Merci à Selena pour m’avoir fait décou­vrir ce lieu et mer­ci pour ton enthou­siasme et ta bonne humeur. Merci à tous les par­ti­ci­pants pour les moments pas­sés avec vous. Un énorme mer­ci à Myriam pour son accueil cha­leu­reux et son gîte magique. Le point posi­tif du retour c’est l’envie de repar­tir encore et encore. Pourquoi pas l’année pro­chaine ?

Pour ce qui veulent pas­ser voir Myriam voi­ci le lien : http://www.thule-tours.com/index.php/de/

Belle fin de sai­son à tous !

Loïc