Six jours hors du temps, dans un parc national somptueux et offrant des itinéraires très variés. Chaque course se mérite et c’est très bien comme ça ! Voilà le leitmotiv de cette semaine.

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-1

Montée à la brèche de la Plate des Agneaux

Skier dans les Hautes Alpes, dans un parc natio­nal par­mi des som­mets comme le Dôme des Ecrins, l’Ailefroide, le Pelvoux ou la Montagne des Agneaux.

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-3

Le cha­peau sur la Montagne des Agneaux

Se sen­tir pri­vi­lé­gié d’être là, seuls, enfin presque, dans un décor sau­vage décou­pé au cou­teau, voi­là ce que nous offre les Ecrins.

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-4

La très esthé­tique mon­tée vers le Pic de Neige Cordier

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-5

Ambiance en direc­tion du col Emile Pic

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-6

Montée mati­nale vers la brèche de la Plate des Agneaux avec la Montagne des Agneaux en arrière-plan

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-7

Passage du col de Monnetier

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-9

Encore de la poudre en des­cen­dant du pic de Chamoissière

ecrins-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-8

Au som­met du Dôme des Ecrins

Et tout ça avec une équipe d’exception et sous un soleil radieux. Voilà les ingré­dients d’une semaine de rêve au para­dis.
Voici le tour effec­tué :
J1 : Montée depuis Villar d’Arène au refuge de l’Alpe de Villar d’Arène
J2 : Traversée sur le refuge des Ecrins en pas­sant par le col Emile Pic
J3 : Ascension du Dôme des Ecrins et nuit au refuge du Glacier Blanc
J4 : Descente sur Monnetier en pas­sant par le col de Monnetier et le col de la Montagne. Nuit à Monnetier dans le fabu­leux gîte du « Flourou »
J5 : Retour sur le refuge de l’Alpe par le col d’Arsine
J6 : Ascension du Pic de Chamoissière et retour à la mai­son

Lien « coup de coeur » : Le gîte du Flourou

Alex