L’éperon Frendo ; grande clas­sique, mais tou­jours aus­si belle. Souvent en condi­tions dans les pre­mières semaines esti­vales, actuel­le­ment ( 6.7.14 ) c’est le cas, mais plus pour très long­temps. La glace fait son appa­ri­tion dans le haut. Il fal­lait trou­ver une belle voie avec peu d’approche et sur­tout un retour rapide, si la météo pré­vue était juste ! Profiter de la fenêtre, c’est un peu le mode de fonc­tion­ne­ment pour ce début d’été…

Helyum_Xavier-Carrard_Eperon-Frendo_Alpinisme_Aiguille-du-midi_France

Pierre‐Yves avant le pas­sage clé de la voie, deux lon­gueurs en 5 qui vous demandent un peu d’énergie

L’éperon Frendo, est vrai­ment par­cou­ru régu­liè­re­ment, ce qui n’empêche pas qu’il demande un peu de sens de l’itinéraire. Une fois de plus, c’est tou­jours sym­pa de pen­ser aux anciens, ceux qui ont ouvert ces iti­né­raires. Ce mettre à leurs place quand vous atta­quez la lon­gueur clé dans la par­tie supé­rieur de l’éperon, c’est inté­res­sant.… Horizon à moins de 100 mètres ver­ti­caux et savoir que c’est là et pas plus à gauche ! Je prends tou­jours un moment pour pen­ser à ces ouvreurs.

Helyum_Xavier-Carrard_Eperon-Frendo_Alpinisme_Aiguille-du-midi_France_3

Pierre‐Yves sort des deux lon­gueurs clés.

Pour nous, l’horaire fût ain­si, départ à 4h15 du Refuge du Plan de l’Aiguille ou nous avons très bien man­ger et dor­mis, pied de l’éperon à 6h00, sor­tie dans la sec­tion en neige, glace du haut à 9h30 et sur l’arête de l’Aiguille du Midi à 12h15. Les condi­tions sèches du rocher et encore bonne en glace/neige, nous ont faci­li­tés la vie. La sor­tie à gauche dans le haut est en condi­tions accep­tables. Malgré l’horaire que nous avons tenu, la neige dans la sor­tie était vrai­ment chaude, nous étions contents d’avoir les traces.

Helyum_Xavier-Carrard_Eperon-Frendo_Alpinisme_Aiguille-du-midi_France_2

Des condi­tions uniques à la sor­tie de l’éperon.

Encore une belle jour­née de tra­vail, et mer­ci à Pierre Yves, qui tient vrai­ment une bonne forme.