Argentine, rentrer d’un roc et dive trip est comme un excellent Maté, le retour après un voyage de cette intensité est relativement fort et amère…

Comme avec l’expérience de Cuba le doux mélange de la plon­gée et de l’escalade nous aura confir­més la com­pa­ti­bi­li­té de ces deux acti­vi­tés.

Roc Trip et Dive Trip Argentine

Silvana entre deux plon­gées vers Puerto Pyramides

Nager ou plutôt buller en eau froide au centre des Baleines ou des Loups de Mer de la côté atlantique de la Patagonie fût un cadeau exceptionnel.

Certes l’eau est froide et la visi­bi­li­té res­semble plus à un jour de brouillard qu’à autre chose, mais les sur­prises ne sont‐elles pas plus fortes au détour d’un récif… Si le coeur tient ! Une esca­pade à Puerto Piramides dans la pénin­sule de Valdes ! Vent et tem­pé­ra­ture de pata­go­nie ! Le choix fût rela­ti­ve­ment vite fait au moment d’aller grim­per.

Rencontre avec une baleine franche

Rencontre unique lors d’une plon­gée.

A Bariloche tout comme vers Chalten, il faisait encore froid, il y tombait des flocons même…

La des­ti­na­tion de La Buitrera était déci­dée. Une visite de ce lieu sem­blait logique : Nous y étions pas­sé avant le roc trip Petzl de 2011. Nous vou­lions voir com­ment les gorges avaient « gran­dit » de cette fré­quen­ta­tion. Le chan­ge­ment est réel ! De nou­veaux sec­teurs, des lignes magni­fiques et une faible struc­ture mise en place et offerte aux mains de la Famille Moncada, gau­cho et pro­prié­taire du cam­ping.

Roc Trip et Dive Trip Argentine, Silvana

Un des beaux sec­teurs de La Buitrera

Camping que nous avons uti­li­sés et gar­dés durant une par­tie des 12 jours sur place. Il est impor­tant de savoir, si vous y met­tez un jour les pieds, le pre­mier maga­sin pour tous ravi­taille­ments est à 40 km ! Pensez bien à vos achats. Les jours de repos seront cer­tai­ne­ment uti­li­sés à de petit aller‐retour entre grim­peur, pour vous ravi­tailler. Ces mêmes jours de repos sont bien­ve­nus et votre épi­derme vous remer­cie­ra !

Pour un accès facile, le mieux est de vous rendre à Esquel et d’y louer un véhicule.

C’est le seul moyen d’avoir un peu de marge dans l’organisation de votre séjour.

Une corde de 70 mètres suf­fit et sera bien venue dans cer­tains sec­teurs ou vous pour­riez enchaî­ner deux lon­gueurs en une. Une quin­zaine de dégaines, du pof, à boire et juste de quoi vous faire à man­ger, le tour est dans la poche. Une grosse moti­va­tion pour décou­vrir ce coin unique ? N’hésitez pas une seconde, vous avez le temps, faites un saut à La Buitrera.

Le rocher, comme à Valle Encantado autre site majeur de la région, demande un peu d’acclimatation, une sen­sa­tion que rien ne tient pour­rait vous enva­hir, d’autant plus au‐dessus du der­nier point quand les doigts s’ouvrent et que vous avez vrai­ment pas l’envie de voler.… Et pour­tant, ça tient ! Ce n’est pas que du sable, comme dans les deux der­niers trous que vous aviez en main…

Réellement, ce spot est un dia­mant poser dans une val­lée qui res­semble for­te­ment à celle des cher­cheur d’or. Au cré­pus­cule, fer­mez un peu les yeux, ima­gi­nez le nombre de tour­nage de wes­tern ou autre films qui pour­raient avoir lieu. C’est un coin de para­dis et les condors semblent le savoir.

Roc Trip et Dive Trip Argentine, Guillaume

Guillaume, un col­lègue Suisse de pas­sage dans les gorges.

Pour La Buitrera, Un topo existe, il ce trouve à Bariloche où Esquel.

La famille Moncada en aura cer­tai­ne­ment un ou deux à vendre, mais comp­tez pas trop là‐dessus, ils ont du pas­sage…

N’oubliez pas de maté­riel, les pre­miers maga­sins vrai­ment bien acha­lan­dés sont à Bariloche ( 300 km… )

Si vous dési­rez des ren­sei­gne­ments, n’hésitez pas à nous contac­ter !