Quatre jours d’exception entre les Diablerets et la Lenk !

Être là au bon endroit, au bon moment ! On ne pou­vait pas mieux tom­ber pour ces quatre jours d’exception. Juste après une chute de neige pas trop abon­dante, quatre jours de froid pour ne pas faire tour­ner la neige et de nou­veau un groupe for­mi­dable. Un très bel iti­né­raire sur un des plus beaux bal­cons des Alpes.

alpes-bernoises-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-1
Montée à la cabane Geltenhütte

alpes-bernoises-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-2
Sommet du Wildhorn

alpes-bernoises-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-4
Une petite spé­ciale pour arri­ver à la cabane Wildhorn

Pourquoi par­tir au Canada ou en Norvège, il y a tout ce qu’il faut à deux pas de chez nous ! Bon d’accord, c’était un peu un coup de chance ! Mais nous le méri­tions bien après cet hiver com­pli­qué.

alpes-bernoises-haute-route-ski-helyum-gal-alexandre-7

Sommet du Wildstrubel

J1 : Montée à la Geltenhütte
J2 : Ascension du Wildhorn et des­cente sur la Wildhornhütte
J3 : Traversée sur la Wilstrubelhütte en pas­sant par le Schienhorn
J4 : Ascension du Wildstrubel en des­cente sur la Lenk

Notre « coup de coeur » sur cet iti­né­raire : La cabane du Wildstrubel.