Le pilier de Bazel : Un itinéraire ouvert en 1970 qui relève, de la part de ses géniteurs, un réel trait de génie.

Une voie de plus de 480 mètres, dans une paroie aussi large que haute et truffée de piliers, gorges et autres zones de rocher moins solides. Eh non, la voie de 1970 utilise que des zones solides, adhérentes et belles. Géniali-cîme… comme itinéraire.

Depuis son ouverture, le pilier à vécu un lifting. Ré-équipe de goujons de façon relativement espacée, cela permet, aux prétendants de l’ascension, de placer friends ou coinceurs à votre guise. Cela dis, plusieurs cordées parcourent les 500 mètres, sans compléter l’équipement en place. Tous les relais sont grand confort. Jamais vous serez pendu, grande classe !

Le pilier Bazel est une magnifique envolée dans le niveau 5b/c maximum. Juste la première longueur en 6a et à froid, n’est pas dans la lignée des 17 autres longueurs.

Arnaud avec qui j’ai partagé cette journée magique, découvrait, par cette ascension, l’ambiance des grandes voies calcaire. Il aura pleinement assumé son rôle. Une cordée bien rodée.

Ci-dessous, je complète les données de C2C. Autant l’approche, la voie que la descente, je propose ci-dessous un complément du topo :

Tous les relais sont sur deux spits et certain sont reliés par des cordelettes. Tous ce trouvent sur de bonnes terrasses.

Pilier de Bazel.

Arnaud dans la sortie de la magnifique 5 ème longueurs. Il en reste plus que 13….

Cordes de 60 mètres utiles si vous doublez certaines longueurs ET si vous descendez par le rappel de la gorge, option No2 de descente.

Approche :

Du Parking du Pont de Saint Charles sur la route du col de l’Iseran, prendre le sentier du refuge de Prarion. Après 15 minutes, à la hauteur d’un montant en bois, indiquant l’interdiction de camper et de promener des chiens, prenez la sente évidente qui monte à gauche. Suivre cette dernière jusqu’au premier col. Passé le col, suivre la sente qui longe la face de la Pointe de Bazel. Passer le deuxième col en rocher blanc/jaune. Derrière ce dernier, restez sur la sente jusqu’au cairn qui indique de partir à gauche. Remontez à vue à gauche ( rive droite ) le cône de déjection issu de la vire au pied de la face sud de Bazel. A gauche du couloir, une terrasse en herbe : Départ de la première longueur en 6a, Un spit et un cordelette dans du rocher foncé.

L1 / 6a    Départ sur une terrasse en herbe 40 mètres à gauche du couloir souvent enneigé. Expo, un peu dur à froid et souvent humide. En prenant à gauche des points ça passe très bien. Relais 2 spits.

L2 / 5b   Rocher moyen, fissure dièdre, mais facile. Relais sur chaîne ( R2 ).

Traverser une zone d’éboulis, en visant un peu à gauche quelques rochers qui se détachent de la face, sous une zone noire évidente. Départ dans du rocher blanc, un spit en bas et une flèche rouge délavée à l’attaque. ( 60 mètres pile depuis R2 ).

L3 / 5b    Spit et vielle flèche rouge peinte. Attaquez le mur un peu raide, par la fissure de droite, puis revenez sur le pilier. Passage mouillé régulièrement. Après 25 mètres, bien partir à gauche. Relais confortable. 2 spits.

L4 / 4c   À droite au-dessus du relais, puis évitez le bloc et remontez droit en dessus. Peu de spits en place mais le terrain est facile et évident. Le relais, 2 spits non reliés est pas facile à voir. Restez dans l’axe des derniers spits pour voir le relais !

L5 / 5b   Magnifique longueur assez raide. Peut-être la plus belle. Rocher sculpté et agressif. toujours légèrement à droite, dès le départ. Sortie sur une belle plate forme pour un relais aérien confort. 2 spits.

L6 / 5c   Le dièdre splendide au dessus du relais. Une sortie plus fine sur des plats. Relais sur 2 spits.

L7 / 4c   Longueur plus courte et facile qui arrive sur un replat, bordé à droite par un couloir assez profond. 3 spits au relais.

L8 / 5b   Contourner le bloc du relais par la droite, le premier point est à 6 mètres sur la droite, à hauteur identique du relais. Puis remontez la gorge, peu motivante, pour sortir de celle-ci par un très beau dièdre équipé proche. Relais sur la terrasse. 2 spits reliés par une corde.

Traversez 10 m à gauche / R8 bis, 1 spit et 1 piton

L9 / 5b    Démarrez à gauche de la fissure. Les premiers 3 ou 4 premiers points représentent la section difficile de cette longueur. Puis revenir dans la large fissure et remonter les petites fissures de la dalle de gauche. Longueur de 45 mètres. Relais sur 2 spits.

L10 / 5a  Les deux longueurs suivantes peuvent être réalisées en une seule ( cordes de 60 mètres ). Gérez le tirage avec de longues sangles.

L11 / 4c  Très facile et court. Relais sur 2 spits non reliés.

Sommet du premier ressaut.

L12 / 3   Descendre à gauche l’arête au fond d’une brèche, on peut coupler avec la longueur suivante. 2 spits reliés avec une cordelette.

L13 / 5c  Remonter la dalle en face, sous un toit, le contourner par la gauche (joli pas aérien), se rétablir, second pas compliqué de la longueur, pour arriver au relais sur une belle terrasse, 2 spits.

L14 / 5c  Remonter le dièdre physique au-dessus, très bien équipé. Rocher jaune et moins agressif au niveau des prises de pieds. blocs un peu instables dans la fissure. Relais sur une terrasse confortable. 2 spits.

L15 / 5b  Remonter un beau dièdre pas évident et fin pour les pieds, puis traverser bien à gauche à la hauteur du 3 ème spit. Rallongez le point pour éviter le tirage. Sortez dans une belle dalle sous un bombé. Relais sur 2 spits.

L16 / 5c  Un pas au départ, des prises assez haut à aller chercher pour vous rétablir au dessus du petit toit. Puis virer à gauche dans un terrain moins solide et revenir à droite. Un mur raide avant de sortir sur une terrasse et traverser à droite pour le relais. Relais confortable sur 2 spits.

L17 / 5c – A0  Un pas un peu dur au départ, on peut s’aider du point (cordelette en place), puis tout droit dans le système de fissure : Superbe longueur. Bien sortir à droite pour ne pas rater le relais suivant. Attention à ne pas monter vers les vieux pitons dans le dièdre jaune ! Relais 2 spits reliés avec cordelette.

L18 / 5b  Traverser à droite puis droit au-dessus : splendide final. Relais à la sortie dans le rocher jaune. 2 spits non reliés.

Si vous allez au sommet de la Pointe de Bazel :

De R18, suivre l’arête d’abord en revenant à gauche puis au mieux jusqu’à une antécime, traverser un bout de glacier et remonter les dernières pentes jusqu’au sommet.

Pilier de Bazel..Aranaud Eugster

La fameuse descente en 3 après le premier ressaut.

Puis vous avez 2 descentes possibles :

Par le Glacier de Rhêmes Calabre. ( Mentionnée dans les topos, mais pour ma pars, jamais réalisée. )

Prendre pied sur le glacier, le descendre par un grand virage tournant vers la droite pour passer bien en dessous du rognon rocher à droite du sommet, et remonter au col évident de Rhême Calabre, à droite du replat glaciaire (1 h).
Passer le col, descendre son versant Sud et retrouver la trace de montée.

Pilier de Bazel..Aranaud Eugster ambiance

Arnaud en pleine concentration dans les longueurs finales.

Par la gorge. Descente effectuée le 15.8.2018. Efficace !

Prendre une vire à gauche juste sous le relais de sortie ( R18 ). Cairns évidents. Suivre la vire sur 150 mètres environs, puis descendre les éboulis en direction de la crète, au début, puis sur la crête à gauche (traces) jusqu’à rejoindre les pentes de neige centrales. ( attention, si neige dure, pente à 35° au début. Crampons ? )

Descendre les pentes de neige jusqu’aux verrous rocheux que vous évitez par la gauche. Puis, descendre jusqu’à l’évidente groupe/arête ou l’herbe prend le dessus sur les rochers ! Rejoindre le fil de cette croupe ET partir à gauche sur plusieurs centaines de mètres en restant à la même altitude ( + ou –  50 mètres de dénivelés ), jusqu’à trouver un cairn blanc évident, proche d’un terrasse en herbe digne d’un camping magnifiquement aménagé ! Suivre les cairns et la sente jusqu’au bord de la gorge. Longer le bord de cette dernière et trouver 2 cairns rapprochés ! Le rappel est juste là ! 1 x 55 mètres ou 2 x 25 mètres ! Attention si vous faites 2 rappels, le second est à droite en descendant, de l’axe de rappel, dans le fond de la gorge.

Ensuite descendre la gorge, peu agréable, mais courte et rejoindre, à vue le sentier de montée.

Pilier de Bazel..Aranaud Eugster.relai

Arnaud, bien posé à R14. En contre plongée, la tour du premier ressaut.