Combiner escalades préalpines et festival de cinéma est une idée qui est née par hasard il y a deux ans, lorsque la météo ne nous permettait pas d’aller en altitude. Depuis, on remet ça chaque année !

Sillonner les mon­tagnes, été comme hiver, est un exer­cice que je peine à ne pas asso­cier à une constante recherche d’esthétisme. Une belle ligne dans la pou­dreuse, un iti­né­raire logique dans une face rocheuse, un tra­cé astu­cieux sur une arête en alti­tude,… Finalement le plai­sir d’être là‐haut est sou­vent lié au « beau ». Nous en sommes les acteurs et les artistes tou­chés par ces beau­tés alpines en sont les témoins. Je prends tou­jours un énorme plai­sir à bou­cler la boucle en ouvrant grands les deux sur toutes les manières d’interpréter les mon­tagnes. Le FIFAD (Festival International du Film Alpin des Diablerets) est une occa­sion fabu­leuse d’expérimenter ces inter­pré­ta­tions.

Les jour­nées d’escalade se modu­laient en fonc­tion du niveau et des attentes des par­ti­ci­pants. Cette année, Valérie et Reto débu­taient tota­le­ment et nous sommes donc « par­tis de zéro ». L’occasion pour Noëlle et Olivier de revoir leur gamme et de grim­per indé­pen­dam­ment. Après un petit déjeu­ner copieux au gîte de la Daille, on filait grim­per à Leysin, à la cabane des Diablerets ou à la Pierre du Moëllé. Tous sont des sites idéaux pour apprendre et pro­gres­ser.

Escalade et cinéma dans le cadre du FIFAD 2018 avec le guide Yann Nussbaumer HelyumPour Valérie et Reto, c’était une pre­mière expé­rience en esca­lade. En trois jours ils on pu tout expé­ri­men­ter : mou­li­nette, voie en tête, rap­pel et longues voies !

En fin de jour­née, après une petite douche, on filait au fes­ti­val, situé à deux cent mètres du gîte. Place alors aux émo­tions ! J’ai trou­vé fla­grant à quel point les films tou­chants étaient ceux trai­tant des per­sonnes et de qui elles sont. Un clin d’oeil par­ti­cu­lier à Tarfala et Au‐dessus du monde qui m’ont fait rêver ! À l’opposé, les oeuvres par­lant de ce que les gens font manquent sou­vent d’intérêt. Les exploits ne pas­sionnent plus vrai­ment. La mise en scène de soi‐même à outrance non plus. Allez vous amu­ser en mon­tagne et montrez‐nous qui vous êtes, c’est ample­ment suf­fi­sant !

Escalade et cinéma dans le cadre du FIFAD 2018 avec le guide Yann Nussbaumer HelyumLa salle prin­ci­pale du FIFAD. Petits et grand viennent s’abreuver les yeux !

Escalade et cinéma dans le cadre du FIFAD 2018 avec le guide Yann Nussbaumer HelyumExercice de rap­pel proche de la cabane des Diablerets.

Escalade et cinéma dans le cadre du FIFAD 2018 avec le guide Yann Nussbaumer HelyumPremière voie en tête pour Valérie et Reto ! Classe !

Escalade et cinéma dans le cadre du FIFAD 2018 avec le guide Yann Nussbaumer HelyumOlivier dans les belles longues voies des Rocher de la Latte.

Escalade et cinéma dans le cadre du FIFAD 2018 avec le guide Yann Nussbaumer Helyum

Bravo à cette équipe pour ces journées bien remplies ! Vous y avez mis une magnifique énergie !

On remet ça l’année prochaine, c’est certain. Suivez les actualités de nos programmes !