Oceana à la petite dent de Morcles est une ligne de 13 longueurs, très bien équipées. Entrecoupée de vires, l’ambiance reste incroyable. Aucune longueur n’est à « jeter » !

Cela fai­sait très long­temps que je vou­lais visi­ter une des voies du ver­sant sud-ouest de la petite dent de Morcles. Les occa­sions man­quaient, sou­vent pour des rai­sons météo­ro­lo­giques.
Oceana est voi­sine de la célèbre « La for­te­resse du vide ». cepen­dant elle est légè­re­ment plus dure. Oceana remonte les dif­fé­rents res­sauts en paral­lèle à sa voi­sine.

Oceana : 13 longueurs sublimes ! 6c maximum pour un 6b obligatoire. 15 dégaines sans les relais. Les relais sont non reliés et une descente en rappel est peu envisageable !

Le pied de la voie est par­fai­te­ment indi­qué.

Descente à pied par le sen­tier très aérien des dents de Morcles. Sentier mar­qué en rouge et en bleu. Ne pas s’engager dans ce genre d’entreprise si il reste de la neige sur le sen­tier de des­cente. Cela pour­rait deve­nir très com­pli­qué !

Pour l’approche et la descente, vous référer à C2C.

Oceana com­mence une cen­taine de mètres après l’embranchement, qui tourne à gauche. L’embranchement est indi­qué en rouge sur un bloc : Vire.

Oceana est marqué en rouge au départ. Plaquettes de 12 mm, généralement des fixes, mais cela reste un équipement un peu disparate concernant le style des points.

Alain remonte le magni­fique 6b+ de L8. Nous sommes encore au frais !

L1 / 5c+ : Première prise de contact avec un rocher très adhé­rent. L’utilisation des dalles fis­su­rées et le sla­lom entre les zones solides et les autres, vous donne un peu l’avant goût de la voie. Un pas plus com­plexe avant le relai. Ce der­nier est sur deux points non reliés. 30 m.

L2 / 6a+ : Un départ à gauche en tra­ver­sée ascen­dante dans un rocher plus solide qu’il n’y paraît… Puis une sor­tie dans l’axe jusqu’au relai. Relai non relié. 3035 m.

L3 / 2 : Transition sur pre­mière vire. Tirez un peu sur la gauche dans les gra­dins. Océana est noté en rouge au départ de L4. Relai non relié. 4045 m.

L4 / 6a : Une lon­gueur sur­pre­nante. Magnifique et ludique. Elle démarre en peu à gauche du relai. Les points sont pas de suite visibles. Un petit pas à la sor­tie pour rejoindre le relai sui­vant. Relai non relié. 40 m.

L5 / 6b : Magnifique longueur. Un pas en dalle au milieu et une sortie dans un dièdre qui demande un peu de placement et de confiance dans certaine prise…Relai non relié. 45 m.

L6 / 6a+ : Encore un style dif­fé­rent de rocher. Du noir, du rouge et du gris. Belle envo­lé avec une sor­tie sur feuillets cris­pants sous le relai. A nou­veau une très belle lon­gueur. Relai non relié. 40 m.

L7 / 2 : Transition sur la seconde vire. Montez droit au des­sus du relai, pour trou­ver celui de « La for­te­resse du vide » Puis tirez à gauche. Il faut rejoindre le pied de la fis­sure évi­dente. Relai non relié et ins­crip­tion Océana. 60 m.

L8 / 6b+ : 25 mètres abso­lu­ment divins. De la prise, de la rai­deur, de la conti­nui­té et de l’ambiance. Un bijou au milieu de cette face. Un peu de téna­ci­té pour arri­vé au relai. Relai sus­pen­du. Cordée de trois, moyen drôle je pense…. 25 m.

L9 / 6c+ : Le clou du spectacle ! Une longueur incroyablement belle et homogène dans sa complexité. Un peu d’expérience sera valable si vous voulez enchaîner à vue et que ce niveau est votre maximum. Prisu malgré les écrits sur d’autres topos en ligne. Les placements fins et anticipations du mouvement suivant, seront une « arme » appréciée pour l’enchaînement…. Dément ! Relai confortable, non relié. 35 m.

L10 / 6a+ : Rocher noir et décon­cer­tant…. Il y à trop de prises, mais elles sont pas toutes bonnes. Vous ver­rez bien ! Beau pas­sage. Après la dalle, le dièdre ! Relai confor­table, deux points non reliés. 30 m.

L11 / 6a : Peut-être la lon­gueur la moins inha­bi­tuelle. Jolie mais…. Relai confor­table. Deux points non reliés. 35 m.

L12 / 6b : Une der­nière couche…. Une tra­ver­sée que cer­taines per­sonnes n’aimeraient pas, je dis cela mais j’ai rien dis ! Et une sor­tie sub­tile sur le fil du pilier, plein gaz. Hésitez pas à cherche la solu­tion sur la gauche. J’ai ado­ré ! Relai non relié. 20 m.

L13 / 4b : Le dièdre évident au des­sus de votre cor­dée… Relai sous un toit, deux pitons per­cés.

Le premier voyage de la journée est terminé. Il vous reste à bien suivre les points rouges pour la descente et le retour vers vos sacs au pied de la voie.

Alain sort le 6c+ démen­tiel.

La boucle ; marche d’approche, voie et des­cente au véhi­cule, nous à pris 10 heures. Comptez bien cet horaire et cal­cu­lez votre retour. Fin Juillet, nous avons atta­qués la voie vers 9h30 et le soleil com­men­çait à nous frot­ter le dos au des­sus de L9, heu­reu­se­ment !

Si la cha­leur vous attrape dans ce ver­sant, la jour­née sera très longue….

Oceana est à faire !