Récit d’un séjour d’escalade en grandes voies sur le très beau site de Mallos de Riglos, en Espagne, et découverte de ces étonnantes structures rocheuses que sont les conglomérats.

Structure du Pison avec son satel­lite, el Puro

Il neige par­tout en cette fin novembre 2017, avec une dépres­sion venant du nord qui nous ren­voie son lot de pré­ci­pi­ta­tions et de tem­pé­ra­tures un peu fraîches. Peu importe, le rendez-vous était pris depuis belle lurette. A mon tour d’organiser la semaine du « Cloube des six ». Cela fait déjà près de cinq ans que nous avons déci­dé Xavier, Jérome, Adrien ‚Yann, Alex et moi, de s’octroyer quelques jours de for­ma­tion conti­nue ( = vacances en patois guide) et de faire décou­vrir à cer­tains d’entre nous des sites que nous n’avons pas visi­tés. Après le Briançonnais, la Grèce, le Dévoluy, et la Norvège, direc­tion l’Espagne et ses Mallos de Riglos.

escalade en longues voiesXavier sur la vire de Mosquitos

En visua­li­sant les cartes météo, nous pou­vons nous dire que, com­ment dirais-je, nous avons béné­fi­cié d’une « cer­taine fenêtre météo favo­rable », plus tri­via­le­ment, nous avons eu le c… bor­dé de nouilles. Neige au nord des Pyrénées, neige et pluie de Madrid à Mallorca et semaine de grand beau au Riglos. Merci à l’effet foehn du nord !

Ce site demande tou­jours un petit temps d’adaptation. N’ayant tous pas une grosse habi­tude de tenir et tirer sur des patates cimen­tées par un mor­tier par­fois dou­teux, il nous a fal­lu quelques lon­gueurs pour nous accli­ma­ter au site. Etonnamment, si vous ne sor­tez pas des lignes, cela tient rai­son­na­ble­ment bien. Par contre, la rai­deur des murs vous laisse sou­vent la gorge un peu sèche, donc même s’il ne fait pas trop chaud, pre­nez à boire.…

escalade en longues voiesYann dans Fiesta del Biceps et ses douces patates.

Une petite liste des voies réa­li­sées par le groupe durant la semaine.

Pison : Murciana 260m (6c), La Canavalada 260m (7b)

Visera : Fiesta del Biceps 235m (6c+), Directa a la Visera 215m (7b), Zulu Demente 235m (7b), Mosquitos 250m (6b)

Mallo Firé : épe­ron Rabadà-Navarro 390m (6b)

Mallo Frechin : Currucuclillo 200m (6a+), José Antonio Sanz 180m (6a+)

escalade en longues voiesJamais très loin les cha­ro­gnards et si beau à voir voler

Escalade en grandes voies
Jérôme dans les lon­gueurs de sor­tie de l’éperon Rabada-Navarro

Deux jour­nées aux tem­pé­ra­tures plus froides nous ont per­mis de chan­ger de registre et de tou­cher à nou­veau le bon cal­caire que nous appré­cions tant. Alquezar est une falaise plein sud aux pieds du vil­lage du même nom, située à une cin­quan­taine de km de Riglos. Exigeante, peu ou pas de cota­tion en deçà du 6c, avec de très belles lon­gueurs d’une tren­taine de mètres.

Les coup de coeur : Quebraitamuros (6c), Alquezar.com (6c+), Natali (7a+), La Vencedora de Thorung (7a+/b) et Scorpio (7c+)… pour Adrien !

escalade falaise
Yann dans Natali (7a+) à Alquezar

Très belle semaine à réa­li­ser, je pense, sur la même période (novembre-décembre) au risque d’augmenter la pro­fu­sion de gout­te­lettes de suda­tions froides sur votre front au moment de tenir avec délec­ta­tion la seule et bonne patate cirée et pofée, ren­due hui­leuse par la cha­leur dans les murs de Visera.

Un grand mer­ci à Adrien pour les pho­tos et l’énergie à his­ser son appa­reil dans les nom­breuses lon­gueurs. Je lui passe le témoin pour l’organisation 2018 !

Ci-dessous, vous pou­vez vision­ner le film que Yann nous a concoc­té sur ce petit voyage !

Bel hiver à tous, il est bien là, me semble-t-il :))

Philou