Le printemps est là, la nature se réveille et nous on fait une pause. Un bon moment pour revenir sur les beaux souvenirs de cet hiver. Retour sur une saison de cascade de glace, courte mais belle.

Que se soit entre copains ou avec des clients, les sor­ties de cet hiver ont été variées et riches. Entre l’Italie et la Suisse, on s’est fait plai­sir. Un rem­pla­ce­ment de mon pote et col­lègue Jérôme en Italie. Au soleil, seuls au monde :

Cogne, Gola di Moline

Au col du Pillon, Simon Chatelan a ouvert des voies et un sec­teur de dry-tooling. Cet hiver, la voie « Dardentuesque » était en très bonne condi­tion, en effet il y avait plus de glace que d’ha­bi­tude et un très joli cigare en troi­sième lon­gueur. J’y suis retour­né trois fois.

Un jour de congé, Simon Chatelan, talen­tueux et pro­li­fique ouvreur me pro­pose d’al­ler voir un petit sec­teur du côté d’Aminona. Loin d’une balade de san­té, cette petite voie, on s’en sou­vien­dra. Un bon M9 de chauffe sui­vi d’une lon­gueur très déli­cate aura rai­son de notre moti­va­tion !

Simon dans la pre­mière lon­gueur

J’ai ren­con­tré Giuliano, il y a 5 ans. Dès lors chaque hiver nous avons de beaux pro­jets gla­cés ensemble. Cette année l’ob­jec­tif était de grim­per Crack Baby à Kandersteg. Comme échauf­fe­ment et pour l’i­ni­tier aux joies du mixte, je lui pro­pose de gra­vir la voie « Piolet d’or et d’argent » ouverte tou­jours par Simon Chatelan au Moléson.

Le len­de­main nous enchai­ne­rons avec Dardentuesque.

Pour finir la pré­pa­ra­tion, le week-end sui­vant nous com­men­çons à Adelboden. Lurking Fear, une voie facile mais fine cette année nous met dans le bain. L’après-midi nous irons du côté d’Engstligenalp pour conti­nuer sa for­ma­tion mixte. Undärdä Chatzächerä en M7, n’é­tait pas en très bonne condi­tion mais nous aura bien chauf­fer les bras !

Il est prêt, c’est par­ti pour Crack Baby à la Breitwangfluhe, au-dessus de Kandersteg.

Grimper à Breitwangfluhe me rap­pellent de bons sou­ve­nirs de ma visite là-bas quelques jours plus tôt avec Loïc, Yann et Mathilde !

Juste avant de finir la sai­son, tou­jours avec Giuliano, nous irons à Zinal. Juste avant ce ter­rible dimanche où il a plu si haut, nous grim­pe­rons la cas­cade du Pont et celle des Givrés.

La der­nière sor­tie de la sai­son se fera à Argentière, en rive gauche du gla­cier d’Argentière. Romain avait fait une ini­tia­tion l’an­née pas­sée avec moi, il vou­lait faire quelque chose d’un peu plus cor­sé. Avec les condi­tions du jour il a été ser­vi : du vent, de la neige, des onglées mais aus­si un peu de soleil et sur­tout du grand ski en chaus­sures de mon­tagne. Un grand moment !

Vivement l’hiver prochain, pour plein de belles sorties ! La saison commencera fort puisque je pars au Canada fin novembre. Je vous raconterai !