Nous aimons passer du temps avec nos clients… mais nous aimons aussi passer du temps entre copains d’Helyum ! C’est même l’essence de notre structure !

Avec Alex, on a blo­qué une semaine de vacances en jan­vier pour par­tir en Ecosse grim­per. Un rêve qu’on avait dans la tête depuis un moment. Mais voi­là, la météo écos­saise tient à sa répu­ta­tion et on décide de res­ter en Suisse pour pro­fi­ter des bonnes condi­tions de glace de chez nous. Mathilde et Yann nous rejoin­dront quelques jours.

Première lon­gueur de Dardantuesque

Pour leur pre­mier jour, on va au col du Pillon pour grim­per une magni­fique ligne de mixte « Dardantuesque ». Deux lon­gueurs pour accé­der au rocher d’ou part une magni­fique lon­gueur de 35m sur de petites prises. Une belle lon­gueur de mixte pour finir sur un gla­çon suspendu !

Alex dans l’a­vant der­nière lon­gueur de Dardantuesque

Le retour se fait en rap­pel dans la voie et dix minute de ski plus tard, nous voi­la déjà à la voi­ture. Une bien belle voie pour se mettre dans le bain pour la suite de la semaine. Quelques jours plus tard, Mathilde et Yann visi­te­ront éga­le­ment cette ligne !

Mathilde, dans le pas­sage clef de Dardantuesque, juste sous le relai…

Les condi­tions du coté de Kandersteg nous donnent ensuite envie d’y faire un saut. C’est donc à quatre (Alex et moi ain­si que Mathilde et Yann) que nous pre­nons la route au petit matin. Deux cor­dées, deux voies de rêve. 

Pour Mathilde et Yann ce sera « Crack Baby », une ligne de pure glace de 400m, cer­tai­ne­ment l’une des plus belles lignes de Suisse (ou des Alpes?!). Pour nous, une voie de 350m, « Stairway to the stars », à droite de « Crack Baby », qui remonte une gou­lotte par de belles lon­gueurs en mixte dans un ter­rain bien alpin avec la garan­tie d’être seuls !

Breitwandflue, le para­dis de grim­peur de gla­çon ! « Crack Baby » est la ligne conti­nue de glace au milieu. « Stairway… » est dans le dièdre encais­sé de droite…
Stairway to the star

La pre­mière par­tie de » Stairway… » est plu­tôt mixte avec quelques petits pas­sages de glace. Le vent et la neige s’en­gouffrent dans la gou­lotte et donnent une belle ambiance à cette ligne.

Dernière lon­gueur

Pour les der­nières lon­gueurs on se retrouve sur de la belle glace raide avec en arrière plan la val­lée de Kandersteg. On peut redes­cendre dans la voie avec des rap­pels, mais on décide de tra­ver­ser pour rejoindre les rap­pels de Crack Baby, en bien meilleur état.

On rejoint alors Mathilde et Yann au som­met de Crack Baby et on des­cend en rap­pel tous ensemble dans ce mur de glace ver­ti­cal. Le temps de plier les cordes et de refaire nos sacs, la nuit nous rat­trape et nous enta­mons la des­cente en direc­tion d’une fon­due bien méritée !

Mathilde dans la qua­trième lon­gueur, bien raide, de « Crack Baby ».
Rappel dans « Crack Baby ».

Après un jour de repos, avec Alex, Simon et Arthur on va voir un nou­veau spot de glace pour voir si on peut y grim­per. La glace fine ne nous a pas lais­sé beau­coup de pos­si­bi­li­tés, mais on réus­si a faire deux belles voies en glace et en mixte. Une belle jour­née à s’a­mu­ser avec de bons copains !

Alex au Pillon
Alex en plein jardinage !

Nous avions dans l’es­poir de pou­voir faire une belle gou­lotte du coté de Chamonix pour notre der­nier jour, mais la mau­vaise météo et le fort vent nous ont for­cé à nous rabattre sur une longue voie, plus bas dans la val­lée. De belles lon­gueurs de dry, mais de loin pas aus­si beau que le plan ini­tia­le­ment pré­vu. Mais on doit savoir faire avec la météo du jour et le « bur­ger & bière » était là pour nous réconforter.

Une magni­fique semaine comme on les aime : de la belle grimpe avec de bons copains. Un énorme mer­ci à Alexandre Gal : on a pas­sé une semaine de rêve ! La mon­tagne ne serait pas aus­si belle sans une bonne cordée.

Belle suite d’hiver à tous et soyez prudent !