Ces dernières années, la face nord du Pigne d’Arolla est bien plus souvent parcourue à ski qu’en alpinisme classique !

La rai­son : le manque fla­grant de neige en sai­son esti­vale. La face, depuis une ving­taine d’années, a une réelle ten­dance à noir­cir…. Dans ce même laps de temps, les condi­tions pour skier la face se trouvent régu­liè­re­ment bonnes en mai ou juin. Ce fût le cas cette sai­son. Elle a été par­cou­rue à diverses reprises. La der­nière, sauf erreur, il y à 10 jours. Entre temps, quelques gou­lottes ce sont creu­sées dans la face, mais elle reste en neige et en excel­lente condi­tions pour un par­cours esti­val.

La face nord du pigne d'ArollaLa face nord du Pigne d’Arolla ce matin, avant l’arrivée des pre­miers rayons.

De plus, la nuit seul au refuge des Vignettes, dans un local d’hiver extrê­me­ment confor­table, avec des bois­sons, du bois et du gaz. Le tout, payant évi­de­ment, mais entre­te­nu régu­liè­re­ment par les gar­diens ! Merci !

Lever de soleil sur le CheilonAu même ins­tant, l’astre donne des cou­leurs au voi­sin, le Mont‐Blanc de Cheilon.

Nous sommes remontés par « la rampe » pour l’accès au pied de la face nord du Pigne d’Arolla.

Rapide et agréable, mais elle ne le res­te­ra pas long­temps. Tout le bas­sin au pied de la face est bien ennei­gé. La neige por­tait bien jusque vers 3500 mètres où nous avons trou­vé une neige récente, sur un fond dur. Très agréable et ce, jusqu’à la sor­tie au som­met.

Face nord pigne d'Arolla dans le bas de la faceBernard au pied de la face…

Face nord pigne d'Arolla Bernard girod dans le haut de la faceQuelques pas plus haut, il sort de la face avec le même sou­rire…

Que du bon­heur ! Alors que mes der­niers pas­sages dans cette face dataient de 2002, un à ski et l’autre en alpi­nisme tra­di­tion­nel, j’ai eu autant de plai­sir que Bernard qui, lui, visi­tait cette pente pour la pre­mière fois.

Cependant, la vraie cerise sur le gâteau fut que nous étions seuls au refuge, seuls dans la face, seuls en mon­tagne, pas une trace ! Cela reste unique dans cette région où l’alpinisme a toute sa place.

La face sera cer­tai­ne­ment encore bonne durant 3 ou 4 jours…

Topo C2C