Le pilier Gervasutti est une ligne magnifique en granit. 800 mètres entre le rocher et le mixte de la face Est du Mont-Blanc du Tacul.

Je ferme à l’instant un petit livre vert qui était, il y à bien long­temps, notre « livre de courses » posé sur la table dans l’appartement d’Argentière. Nous y notions toutes nos sor­ties, il y à …22ans ! Donc je ter­mine une relec­ture du récits du pilier Gervasutti réa­li­sé avec Thierry le 21 juillet 1991.

Helyum_Xavier-Carrard_guide-de-montagne_Pilier-Gervasutti_Mont-Blanc_du_tacul_France.6

Première lon­gueur avec un bon 60 mètres pour le réveil… Une lon­gueur qui n’existait pas vrai­ment en 1991… Surprenante

Hier soir, au som­met du Tacul, sor­tant du même pilier avec John, je voya­geais dans mes sou­ve­nirs et un petit tex­to à Thierry pour lui, nous, rap­pe­ler cette période si excep­tion­nelle. Toute la jour­née dans le pilier, je cher­chais au fond des sou­ve­nirs des images et ren­sei­gne­ments sup­plé­men­taires à mon topo, mais sin­cè­re­ment, ce ne sont que deux ou trois flash qui reve­naient. De plus, le pilier à lit­té­ra­le­ment chan­gé de « gueule » ! Il s’attaque bien 2 lon­gueurs plus bas ! Merci les ébou­le­ments et autre retraits des gla­ciers. Le beau gra­nit rouge de mes sou­ve­nirs était, hier matin à 6h30, gris, sablon­neux et froid ! John, vou­lait réa­li­ser un jour cette ligne, l’idée de grim­per sur 800 mètres une voie his­to­rique le tra­vaillait ! Hier, quelque 11h00 après l’attaque du pilier, au som­met du Tacul, il à com­men­cé à digé­rer ce que vou­lait dire, grande voie his­to­rique en ter­rain rocheux ET mixte !

Helyum_Xavier-Carrard_guide-de-montagne_Pilier-Gervasutti_Mont-Blanc_du_tacul_France.5

John dans les dalles au soleil et avant les dif­fi­cul­tés

Le début cer­tai­ne­ment de son vrai tra­vail quand aux voies his­to­riques… Merci John de m’avoir enga­gé pour une telle voie, car je n’y serait cer­tai­ne­ment jamais retour­né sans cela et le plai­sir de redé­cou­vrir ce voyage était intense. Avec le recul, on se dit sou­vent que les « anciens » quand ils ouvraient de tels iti­né­raires étaient vrai­ment, mais vrai­ment forts et impres­sion­nants. A cette réflexion j’ajoute que les deux gamins du 21 juillet 1991 en réa­li­sant cette voie au départ de la pre­mière bène et de retour le même soir à Argentière, étaient aus­si un poil insul­tants, à leur manière !

Revenons à des don­nées plus topo­gra­phiques ! En ce 2 août 2013, le pilier s’attaque A SON point le plus bas. Changement de chaus­sures sur le bou­chon de la rimaye. Une fis­sure en dia­go­nale de gauche à droite, dans laquelle traîne un piton avec un maillon rapide, donne l’axe. Il faut remon­ter ce ter­rain de gra­nit gris sablon­neux, signe d’éboulement, sur 55 mètres en tirant sur la droite. Il y à deux trois pitons et deux spits qui confirment votre bon choix. Relais sur chaîne ! Du relais, je pense que l’on rejoint l’ancien iti­né­raire. Il revient sur la gauche pour aller cher­cher un autre relais juste avant le fil du pilier. Puis avec le topo C2c rela­ti­ve­ment com­plet, nous ne nous sommes pas per­du ! Petite sur­prise au pas­sage en ver­sant nord, je ne me sou­ve­nais plus de sa « lon­gueur ». Pour nous, il y avait de la neige et du ver­glas, nous avons du remettre les grosses et les cram­pons. Dès ce point, nous n’avons plus quit­tés les grosses ! Même la crête de Coq au som­met nous l’avons par­cou­rue comme les anciens… Mais cer­tai­ne­ment moins à l’aise !

Helyum_Xavier-Carrard_guide-de-montagne_Pilier-Gervasutti_Mont-Blanc_du_tacul_France.3

Les lon­gueurs de mixte dans le ver­sant nord.

Les condi­tions dans le pilier sont bonnes, il y reste cepen­dant beau­coup de ver­glas. Hier, nous avons grim­pé en t-shirt ou avec juste une polaire. Pas de vent, pas de risque d’orage, pas d’autre cor­dée, le Pilier Gervasutti, juste pour nous, quelle classe !

Bravo le John pour avoir don­né autant d’énergie et accep­ter qu’une grande voie his­to­rique est sou­vent par­cou­rue en cram­pons et de ce fait, que le mixte se découvre et s’apprend ! Cependant, dans le Gerva, on apprend et on applique de suite… Pas le temps de faire autre­ment !

Helyum_Xavier-Carrard_guide-de-montagne_Pilier-Gervasutti_Mont-Blanc_du_tacul_France.1

Derniers rayons de soleil sur la crête de Coq. Le som­met est proche.