L’automne est une saison calme dans les Alpes pour les guides. L’occasion de nous reposer de la saison estivale, de passer du temps avec nos familles… et d’aller grimper à fond la caisse ! Avec Émilie, ma femme, nous sommes partis au Maroc dans les fameuses gorges de Taghia. Cela faisait six ans que le topo de cette région trônait dans notre bibliothèque et nous faisait de l’oeil…

Taghia est un vil­lage ber­bère dans l’Atlas maro­cain. Il se rejoint depuis Marrakech en cinq à six heures de bus et deux heures et demi de marche. Une fois sur place, les habi­tants ont construit de super gîtes pour accueillir les grim­peurs. Sur place, la vie est d’une agréable sim­pli­ci­té : réveil plus ou moins tôt en fonc­tion de la lon­gueur de la voie pro­je­tée, esca­lade, retour pour un thé à la menthe, tajine, dodo et bis repe­ti­ta le len­de­main.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Notre pre­mière voie à Taghia (« L’allumeur du rêve ber­bère ») avec, der­rière, nos amis Géraldine et Martin, éga­le­ment pré­sents à Taghia cette année.

Je vous épargne le long récit de voyage jour après jour ! J’ai sélec­tion­né, par­mi toutes celles que nous avons par­cou­rues, trois voies que nous avons par­ti­cu­liè­re­ment appré­ciées et qui ont cha­cune une iden­ti­té propre. Les infor­ma­tions ci‐dessous ne sont que des com­plé­ments pra­tiques aux topos clas­siques (« Taghia, mon­tagnes ber­bères » de Christian Ravier et toutes les pages des­si­nées et pho­to­co­piées dis­po­nibles dans les gîtes à Taghia), his­toire de décrire le type de jour­nées que nous avons vécues là‐bas. Bonne grimpe !

Haben oder Sein

C’est une voie à l’homogénéité qua­si par­faite dans le 6b et au rocher excep­tion­nel : cer­tai­ne­ment le plus sculp­té et typique de la région. Nous avions enten­du quelques com­men­taires au sujet de l’équipement de cette voie, répu­té mal fait et dan­ge­reux. S’il est vrai que dans les zones faciles (6a) les points sont (très) éloi­gnés, aucun pas­sage n’est dan­ge­reux et tous les pas sont bien pro­té­gés. C’est du niveau 6b maxi­mum, 6b obli­ga­toire certes, mais sans mau­vaise sur­prise. Ce serait une sacré erreur de rater cette perle de la région sur­tout qu’elle se situe ailleurs que dans les gorges, offrant aux grim­peurs une approche et une vue dif­fé­rentes des autres voies.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Vue sur le cal­caire par­fait de Haben oder sein.

Matériel : 14 dégaines, deux ou trois petits friends et une grande sangle pour faire le der­nier relai sur bequet (spits démon­tés).

Approche : évi­dente depuis Taghia, tra­ver­ser le pont en béton, suivre le che­min du Tire‐Bouchon puis tirer à droite en direc­tion du lit de la rivière de la cas­cade (au‐dessus du sec­teur de mou­li­nettes). La voie démarre à droite de la cas­cade, « HOS » et mar­qué au tam­pon­noir au pied. Attention, une nou­velle voie a été ouverte sur sa gauche.

Voie : 250m de 6b avec quelques sec­tions plus faciles dans le 6a. L’ensemble est tel­le­ment beau !

Descente : du som­met, tirer en ascen­dance à gauche, tra­ver­ser le lit assé­ché de la rivière, remon­ter de l’autre côté et suivre, à flanc et sans trop remon­ter, les cairns menant au fameux Tire‐Bouchon. Le che­min est ensuite bien mar­qué jusqu’au vil­lage. De nuit, l’approche du Tire‐Bouchon ne doit pas être évi­dente… Descente en rap­pel pos­sible, sauf depuis le som­met de la der­nière lon­gueur.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.La der­nière lon­gueur : d’anthologie…

Baraka

Voie excep­tion­nelle : 700 mètres d’escalade (dont les 300 pre­miers sont bien sou­te­nus) sur un fabu­leux pilier menant direc­te­ment au som­met des l’Oujdad. Nous avons par­cou­ru cet iti­né­raire avec nos amis Géraldine et Martin, éga­le­ment pré­sents à Taghia. Une magni­fique jour­née entre amis !

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Émilie, heu­reuse, à la sor­tie de Baraka.

Matériel : corde à double de 50m (simple ok… mais pas de repli pos­sible et une seule des­cente pos­sible), 14 dégaines dont quelques longues, Camalots du 0.4 au 1, quelques coin­ceurs.

Approche : du vil­lage, mon­ter au col rouge évident, puis conti­nuer à gauche en ascen­dance jusqu’au pied des pre­mières falaises. Suivre ces falaises, pas­ser une zone d’escalade facile et rejoindre le pied de la face ouest de l’Oujdad qu’on suit jusqu’aux fameuses pas­se­relles ber­bères. La voie (mar­quée au tam­pon­noir au pied) débute sur le fil du pilier, quelques dizaines de mètres après la fin de la pas­se­relle.

Voie : les six pre­mières lon­gueurs sont bien plus sou­te­nues que le reste. Ne pas se for­ma­li­ser sur la dif­fi­cul­té et l’équipement de la pre­mière… la suite est plus cool, j’ai trou­vé. Le 7b est très bien équi­pé. Le 6c de L6 est une oeuvre d’art : lon­gueur, pla­ce­ment, équi­pe­ment assez obli­ga­toire,… Majeur ! Clairement la lon­gueur clef. La suite est tou­jours très jolie et demande de pla­cer quelques pro­tec­tions.

Descente : nous avons enten­du que cer­tains grim­peurs redes­cendent une fois les six pre­mières lon­gueurs clefs effec­tuées… Même si c’est pos­sible de le faire, quel dom­mage ! La suite n’est pas si débon­naire et reste sur­tout très belle ! Une fois au som­met, des­cendre les gra­dins ver­sant est sans trop s’éloigner de l’arête sud‐est. Après envi­ron 200m de déni­ve­lé, dans une zone moins raide, deux solu­tions. Soit conti­nuer tout droit (pas de III, expo) jusqu’à une grande vire évi­dente per­met­tant de rejoindre le col sud‐est en tirant sur la droite. Soit repé­rer, sur la droite, des cairns qui vous amènent, via des vire hori­zon­tales par­se­mées de gros troncs d’arbre, vers un relais per­met­tant de faire un rap­pel de 45m direc­te­ment sur le col sud‐est. De ce col, le plus aisé et le moins expo­sé est de faire une grande tra­ver­sée sur la droite dans le « bol » pour rejoindre la sente de des­cente du Taoujdad. De là, droit dans la gorge jusqu’au vil­lage.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Vue sur le fameux 6c, raide et tech­nique,…

Zebda

Si on s’intéresse uni­que­ment à la beau­té du rocher et aux spé­ci­fi­ci­tés tech­niques des lon­gueurs, Zebda est sans aucun doute (et de loin!) la plus belle voie que nous ayons par­cou­rue durant ce séjour.. Elle est raide, tech­nique, conti­nue et pour­vue de sec­tions incroya­ble­ment belles à grim­per. L’équipement y est excellent, spé­cia­le­ment dans les deux 7b. La der­nière lon­gueur n’est pas à prendre à la légère…! Le his­sage d’un sac est aisé et conseillé : grim­per sans rien sur le dos est un atout dans cette face bien raide.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Relai peu confort, mais ambiance garan­tie.

Matériel : 14 dégaines (contrai­re­ment à la plu­part des voies de Taghia, les coin­ceurs sont inutiles), corde à simple 50m et corde de his­sage.

Approche : très courte depuis le vil­lage, le nom de la voie est peint au pied.

Voie : la pre­mière lon­gueur réveille à froid ! Ensuite, chaque lon­gueur est excep­tion­nelle… C’est raide, sculp­té, conti­nu,… On a kif­fé !

Descente : il est pos­sible de des­cendre en rap­pel (der­nier relai à amé­na­ger), mais si vous sor­tez la voie, le retour à pied et plus facile et bien plus joli : du der­nier relais, suivre l’éperon sur la gauche sur quelques cen­taines de mètres puis, une fois que cet épe­ron se perd dans la grande vire, suivre cette der­nière (direc­tion nord‐est) et suivre les cairn qui tirent en des­cen­dant sur la gauche (plu­sieurs pos­si­bi­li­tés). Ensuite par un che­min bien mar­qué vers le vil­lage.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Le deuxième 7b de Zebda.

On a déjà pré­vu de retour­ner à Taghia : il y a encore tel­le­ment de lignes qui nous ont fait de l’oeil ! Merci à Saïd pour son accueil, à Géraldine et Martin pour les chouettes moments pas­sés ensemble et à tous les grim­peurs pré­sents pour leur ami­tié, leurs conseils et leur pas­sion.

Escalade de longues voies à Taghia, dans l'Atlas au Maroc avec Yann Nussbaumer guide de de montagne chez Helyum.Nos hôtes, avec qui nous avons pas­sé de bien beaux moments ! « Haben oder sein » est la ligne au‐dessus de la tête de Saïd (pull rouge)!

Belle suite d’automne à tous !