Lofoten : Pour beaucoup, ce nom est synonyme de fjords, ski, grandes balades ou belles envolées granitiques ! C’est effectivement le cas. Ajoutez à ce doux mélange d’activités extérieures une météo bien complexe et surtout sans réelles prévisions plus lointaines que votre propre vue !

Le grain mari­time déborde tou­jours sur les terres… Et vous rap­pelle, si besoin est, que vous grim­pez au 68°degré nord. Evidemment, le fameux grain débarque soit quand vous venez de faire deux heures de marche d’approche et que vous enfi­lez les chaus­sons (ce qui est le moins pire des moments choi­sis…), soit quand vous êtes dans la 6 ème lon­gueur de Vestpillaren au Presten et que faire des rap­pels de retraite est moins envi­sa­geable que de sor­tir vers le haut… avec encore 6 lon­gueurs à réa­li­ser !

Vana sor­tant de la pre­mière lon­gueur de Forsida. Vue sur Svolvaer.

Déroulement de Vestpillaren direct, en rouge. En bleu l’axe de la des­cente. (sente très bien mar­quée).

Dans les Lofoten, l’engagement de la cordée est bien palpable et souvent mis à contribution. Malgré une faible altitude, la longitude se charge de vous rappeler que vous êtes dans le haut de sa graduation !

Un loge­ment en or sur le HVAL, le même voi­lier sur lequel je réa­lise les séjours ski-voile dans les alpes de Lyngen. Un voilier-refuge d’un confort sans égal. Et tant mieux, vu la fré­quence des grains qui ne nous lais­saient pas tou­jours arri­ver aux pieds des voies…
Au pas­sage, ne croyez pas que ce soit une excel­lente idée de lais­ser un dépôt au pied d’une voie que vous vou­lez faire le len­de­main ! D’autant plus s’il est à 2 heures de marche ! La fia­bi­li­té du ciel n’est pas votre atout, comme il ne fût pas le nôtre… Chaussons trem­pés, bau­driers à esso­rer, cordes à linge plu­tôt que d’escalade mais heu­reu­se­ment les « friends » ne rouillent pas 🙂
Pour mon second séjour de grimpe dans ce para­dis du gra­nit, ce fût un poil moins ren­ta­bi­li­sé !
Qu’importe, les lon­gueurs effec­tuées furent magiques, comme à chaque fois. Ce ter­rain est vrai­ment « fait » pour pla­cer vos « friends » et autres coin­ceurs. Un gra­nit ultra adhé­rent, pas­sa­ble­ment de fis­sures et du rocher solide dans les clas­siques.

Vana remonte L6 de Vestpillaren direct. Un magni­fique N6 ( 6a/+ ).

Antoine Caminada et Roland Muller dans L6 de Vestpillaren direct.

Antoine Caminada dans le magni­fique dièdre incli­né de L8 de Vestpillaren direct.

Un topo complet des Lofoten propose une classification de 1 à 3 dans l’intérêt des itinéraires avec une sélection du top 50 ! Si la course choisie fait partie du top 50 n’hésitez, allez‑y ! Une voie cotée 3 en vaut vraiment la peine ! Les autres… Regardez si il y a une sente d’accès, si cela n’est pas le cas, revisitez le topo ! Cela reste un conseil avisé !

Renseignez-vous bien si les lignes de rap­pels expli­quées dans le topo sont vrai­ment des lignes de rap­pels… Par exemple, au Pillaren du Djupford, ne pre­nez pas la ligne de rap­pel pro­po­sée par le topo, la des­cente à pied est longue mais cer­taine, elle !
Aucune voie n’est équi­pée dans les grands iti­né­raires. Ni les relais ! Doublez com­plé­te­ment votre jeux de « friends », tri­plez les petits numé­ros, empor­tez un excellent jeu de coin­ceurs et les longues sangles sont appré­ciées…

Roland, Antoine, Vana et moi-même avons par­cou­ru plu­sieurs belles voies, mais nos coups de cœurs sont :

Svolvaer :
Secteur Svolvaergeita : « Forsida » Cotation N5+ ( 5b ). 5 lon­gueurs et des­cente en rap­pel sur le ver­sant oppo­sé.

Henningsvaer :
Secteur Presten : « Vestpillaren direct » LA clas­sique du coin, mais tel­le­ment incroyable. A consom­mer sans modé­ra­tion. Cotation N6 ( 6a/+ ). 12 lon­gueurs, des­cente à pied.

Secteur Djupford : « Thiras Mirith » à droite de la super clas­sique du coin, « Bare Blabaer ».
C’est une 2… mais réel­le­ment cette ligne est splen­dide. Cotation N6 ( 6a/+ ). 6 lon­gueurs et un Off-Width qui demande un No 6 ou un peu d’engagement …

Nous avions déjà fait un pas­sage il y a quelques années dans le même coin. Posez un autre regard sur cette région : Cliquez sur ce lien ! NORSK GRANITT.

Bon début d’été à toutes et tous.