Chez Helyum on fait de tout. Même les voies les plus clas­siques. En voi­ci un bel exemple :

L’Allalin. Eh oui, une montagne connue de tous, gravie par beaucoup, mais qui reste un beau sommet, offrant un panorama grandiose sur les cimes environnantes et une jolie voie variée qui permet de faire une belle boucle à la journée depuis Saas‐Fee : l’Hohlaubgrat.

Hohlaubgrat

L’Allalingletscher plon­geant sur le bar­rage de Mattmark

Hohlaubgrat

Oliver, le Täschorn, le Dom et la Lenzspitze

Hohlaubgrat

Vue sur le Weissmies et son arête sud

Hohlaubgletscher

De gauche à droite : Strahlhorn, Rimpfischhorn et au fond on devine le Castor, le Pollux et le Breithorn

Hohlaubgrat

Avant d’attaquer le Hillary step

Hohlaubgrat

Franchissement du Hillary step

Avec Oliver nous n’avions qu’une jour­née à dis­po­si­tion. L’objectif étant de mon­ter en alti­tude, cram­pon­ner, mar­cher sur une arête en neige et faire quelques pas d’escalade, la des­ti­na­tion idéale pour atteindre ce but : l’Allalin en tra­ver­sée en pas­sant par l’arête est et en des­cen­dant par la voie nor­male.

Hohlaubgrat

Descente par la voie nor­male

Hohlaubgrat

Meringue, crème double ?

Hohlaubgrat

Comme l’année pas­sée les guide de Saas‐Fee ont sor­ti les gros moyens pour rendre l’Allalin acces­sible, mer­ci

Quelques infos pour s’y rendre à la jour­née :

Idéalement prendre le billet la veille pour évi­ter la horde mati­nale de skieurs 

Prendre Alpin Express 1 et 2

Avant de mon­ter dans le Metro Alpin, s’annoncer au gui­chet, signer la décharge puis prendre la voi­ture n°1. Aller jusqu’au som­met, res­ter dans le wagon qui en des­cen­dant vous lais­se­ra à la sor­tie Hohlaubgletscher.

Hohlaubgrat

Dans le fond les ber­noises, puis Mittelallalin, arri­vée du Métro Alpin et en bas à droite, à la hau­teur de la longue tâche de neige, la fameuse sor­tie Hohlaubgletscher

Bonne course et n’hésitez pas à contac­ter Helyum si ce genre de sor­tie vous donne envie !