Durant un été, on voit plus d’une fois le lever et le coucher du soleil ainsi que les montagnes qui nous entourent. Répétitif ? Certainement pas, chaque jour a son lot de surprise. Voici une sélection de photos de cet été pris à différents endroits et toujours en bonne compagnie.

Pollux, 4092m

Une belle mati­née du coté de Zermatt, avec un départ tôt afin de pro­fi­ter de la soli­tude du som­met. Haja dans la der­nière dif­fi­cul­té avant le sommet.

Grand Combin, 4314m

Philippe pro­fite de faire une petite pause pour regar­der la mer (de brouillard). Un moment pri­vi­lé­gié avec Philippe avec qui on par­tage beau­coup de course durant l’hi­ver mais la pre­mière en été.

Jegihorn, 3206m

En route pour le Jegihorn pour grim­per la voie Alpendurst avec Sarah. Une belle course pour s’en­trai­ner à grim­per en « grosse ». Entrainement qui lui per­met­tra trois semaines après de réa­li­ser la tra­ver­sée du Zinalrothorn.

Dent d’Hérens, 4171m

Une course que j’ap­pré­cie énor­mé­ment et encore plus quand on est bien accom­pa­gné ! Samir pro­fite du lever du jour au som­met après une ascen­sion rapide !

Monchjochhütte, 3650m
Stralhorn, 4190m

Le réveil est par­fois dur en cabane mais quand le soleil com­mence à poin­ter son nez on se sent pri­vi­lé­gié de s’être levé si vite afin de pro­fi­ter d’un des plus beau spec­tacle que mère Nature nous offre.

Pierre Avoir, 2473m

La mon­tagne n’a pas besoin d’être à 4000m pour être dur ! Joe dans la lon­gueur en 6b de Ponce Pirate. Quatre jours d’es­ca­lade avec un jeune homme de 15 ans qui pro­gresse vite !

Cervin, 4478m

Laurie et Marine en pleine ascen­sion du Cervin. Une jour­née qui va mar­qué à vie leur 27ème anni­ver­saire, fêté avec fier­té au som­met du Toblerone. Une course par­ta­gée avec mon ami et col­lègue Arthur.

Daniel Fellay

Un moment mar­quant pour moi cet été, est l’as­cen­sion du Weissmiess avec mon père. Plus de 30 ans de guide et tou­jours moti­vé d’emmenée des clients sur les som­mets. Rempli d’his­toire pas­sion­nante et d’ex­pé­rience, il res­te­ra pour moi le meilleur guide ! Une immense fier­té de pou­voir par­ta­ger cette pas­sion ensemble. 

Place à quelques jours de vacances en Sardaigne et puis retour pour finir la saison d’alpinisme. On se voit bientôt !