La Cresta Sella au Lyskamm, paraît-il, était utilisée auparavant comme voie de descente quand les conditions étaient peu agréables sur les arêtes Est ou Ouest des Lyskamm.

Rassurez-vous, cette élé­gante ligne qui part depuis le Naso, reste bien plus moti­vante et inté­res­sante à la mon­tée !

L’accès est pos­sible des trois refuges ita­liens au pied de ce géant, Quintino Sella, Gnifetti ou Mantova. A vous de choi­sir si vous vou­lez man­ger avec des ser­vices en plas­tiques, dor­mir le plus haut pos­sible ou avoir un repas agréable et des petits dor­toirs… L’approche, dans les trois cas, sera approxi­ma­ti­ve­ment la même, en temps de marche !

Lyskamm cresta Sella laurenceLaurence pro­fite plei­ne­ment du rocher solide de cet iti­né­raire.

Du sommet du Naso, une courte arête en mixte, raide et fine, vous permet de rejoindre le départ de l’arête.

Remontez cette der­nière en sui­vant le fil au plus proche. Les marques évi­dentes de cram­pons, suite aux pié­ti­ne­ments régu­liers depuis des années, vous per­met­tront de faci­le­ment choi­sir les bons pas­sages. Ça passe sou­vent en ver­sant Est de l’arête. Vous êtes au soleil et le rocher rouge est moti­vant ! Une belle ambiance se creuse en pre­nant de l’altitude. Il est fré­quent de devoir remettre les cram­pons dans les der­niers res­sauts. La Cresta Sella offre une magni­fique sor­tie sur l’arête Est du Lyskamm.

Lyskamm cresta Sella

Il reste à par­cou­rir la cen­taine de mètres qui vous sépare du som­met orien­tal. Panorama unique sur les plus hauts 4000 des Alpes. Puis, à votre choix, un retour par l’arête Est, sur Mantova ou la tra­ver­sée vers le som­met occi­den­tal et le refuge Quintino Sella.

Habituellement j’étais seul dans cet iti­né­raire, mais cette fois-ci, Laurence aura du accep­ter le par­tage de cette ascen­sion avec pas moins de 5 cor­dées, toutes ita­liennes et habillées en gris-vert….

La des­cente sur l’arête Est est en excel­lente condi­tion. Le der­nier tiers de cette der­nière est très étroit. Une ambiance magique.