Preda, un petit paradis au coeur des Grisons.

Preda fut une étape très agréable lors de notre tra­ver­sée des Alpes avec Bernard et Didier. Ces mêmes pro­ta­go­nistes sont à la base d’un groupe avec qui nous venons de pas­ser sept jours uniques à … Preda ! Philou décou­vrait le lieu en même temps qu’une majeure par­tie de l’équipe. Et quelle équipe !

Preda Girod Groupe FévrierBernard 2019Les deux pre­miers jours nous avons pro­fi­té plei­ne­ment des condi­tions « cana­desques » de cette région. Bernard en pleine action.

Preda Girod Groupe Février ambiance groupe 2019Au pre­mier chan­ge­ment de cou­leur du ciel, nous visi­tons toutes les courses réa­li­sables. Une par­tie du groupe sous le Piz Zavretta.

Depuis plus de 12 ans, nous encadrons ces férus du dénivelé…

… et ceci dans la plu­part des mas­sifs alpins (Maurienne, Ecrins, Val Maira,…). Pas ques­tions de faire de petites jour­nées. Si il n’y a que la forêt en condi­tions, alors on la fait et on la refait. Ensuite, selon leur logique, c’est fon­due…

Au fil des années, nous avons du adap­ter un peu les séjours pour satis­faire leurs papilles gus­ta­tives. Des vrais épi­cu­riens de 60 à 77 ans. Ne vous y fiez pas… Ils avancent… Comme à l’accoutumée, l’enneigement et la météo furent excep­tion­nels. Pour preuve, les images de cette année ou le récits de l’an pas­sé au Val Varaita.

Une fois de plus nous étions seuls à tra­cer les pentes magiques du Mulixtal. A vrai dire, avec Philou, nous aurions appré­cié quelques fois avoir un bout de trace devant nos spa­tules. Nos cuisses s’en sou­viennent encore.

Preda Girod Groupe Février Alphonse 2019Alphonse du haut de ses 77 ans… Nous avons encore quelques belles années…

Preda Girod Groupe Février Xav 2019Xav dans la des­cente sous le Pic Zavretta, avant la fon­due…

Preda est bien connu pour ses sept kilomètres de luge jusqu’à Bergün. L’accès en hiver est possible uniquement en train et cela ajoute un côté bucolique au séjour.

Le loge­ment au Sonnenhof est très agréable. Il garan­tit des départs ski au pieds tous les jours. Si, comme pour cette équipe, le petit creux de midi est récur­rent, l’hôtel Kulm de Preda est à por­tée de bouche. L’autre solu­tion consiste à des­cendre la piste de luge jusqu’à Bergün. Le retour à Preda se fera en train, bien evi­dem­ment.

Cette ligne ferroviaire fait partie du patrimoine de l’Unesco.… Donc c’est beau, croyez‐nous !

Preda Girod Groupe Février ambiance 2019L’équipe sous le som­met du Piz Salteras.

Preda Girod Groupe Février montée 2019Lors des départs mati­naux, nous étions tous les jours seuls… c’est la magie de cette région.

Une semaine hors du temps, avec des vraies condi­tions hiver­nales et démen­tielles. Tout ce qui nous motive… Nous y retour­nons avec plai­sir, n’hésitez pas à nous sol­li­ci­ter.

Xavier et Philou.