La traversée des Alpes en ski, Une longue histoire d’étape…

Depuis quelques années avec Bernard et Didier, nous nous sommes atte­lés à visi­ter l’arc alpin en n’utilisant que nos skis comme moyen de trans­port. Une expé­rience hors norme que nous avons « éta­lée » sur un nombre d’années impor­tant ! Du fait qu’aucun de nous trois pou­vions prendre les 4 mois consé­cu­tifs obli­ga­toires pour réa­li­ser ce par­cours d’un seul trait.
Depuis 3 ans, les deux semaines annuelles que nous réser­vons à ce pro­jet, sont tou­jours tom­bées au pire moment de la sai­son… météo­ro­lo­gi­que­ment par­lant. Du coup, entre cette réa­li­té et les nom­breux autres séjours que nous par­ta­geons ensemble, les alpes deviennent très longues…. Mais quel plai­sir à chaque fois que nous retour­nons dans ce pro­jet.
Col de la Grande Casse
Bernard et Didier sous le col de la Grande Casse. Des condi­tions uniques.
La tra­ver­sée des Alpes, c’est très sou­vent de longues étapes pour pas­ser plu­sieurs val­lées le même jour et avan­cer vers l’ouest. Un peu comme une ruée vers l’or, à cher­cher la pépite qui agré­men­te­ra la jour­née… ou plus ! C’est un voyage excep­tion­nel et se der­nier se réa­lise à côté de chez nous !
Nous ren­trons de 3 jours magiques entre Courmayeur et Pralognan‐la‐Vanoise.
Col de Seigne. Helyum.ch
Plus tôt dans le séjour, Bernard arrive au col de Seigne. Une très longue étape de la tra­ver­sée, compte tenu que la route des Chapieux est fer­mée à cette période de l’année.

Le premier jour, une balade de 37 kilomètres entre Courmayeur et Bourg‐Saint‐Maurice. Le passage du col de Seigne et la descente jusqu’à Bonneval‐les‐Bains avait déjà bien entamé la troupe. Le manque de neige sur la route des Chapieux y est pour quelque chose.…

Une très courte ses­sion car nous devions poser cette pièce du puzzle qui man­quait à notre che­mi­ne­ment alpin. La der­nière pièce à poser se trouve entre le Simplon et Arolla. Proche de chez nous.
Quand nous aurons réa­li­sé cette sec­tion, le par­cours de Vienne en Autriche à Isola 2000 en France sera bou­clé. La par­tie jusqu’à la mer se réa­li­se­ra en vélo, his­toire de ne pas attendre une neige de plus en plus hypo­thé­tique au sud du sud des Alpes….
Grande Casse face nord. Helyum.ch
Lors de notre mon­tée au col de la Grande Casse. La majes­tueuse reine de la Vanoise était magni­fique !
Traversée des Alpes en étape
La magie du voyage ski au pied. Nous quit­tons le brouillard de Tignes, pour remon­ter sur le col de la Grande Casse et bas­cu­ler vers Pralognan‐la‐Vanoise.
Une vrai résu­mé avec un com­plé­ment topo­gra­phique sera mis en ligne quand nous aurons bou­clés ce pro­jet.