Ak-Suu, au sud-est du Kirghistan, est devenue une destination phare de nos derniers hivers. Combinez la magie des nuits en yourtes avec celle des découvertes de nouvelles pentes !

Ak-Suu est sou­vent ali­men­tée en neige par les « des­centes » d’air humide venues du lac Yssyk Koul, cette immense éten­due d’eau « mi-douce ». Ce pays est l’un des plus secs de notre globe. Il est sou­vent dif­fi­cile de com­prendre com­ment il arrive à être par­tiel­le­ment ennei­gé l’hiver. Regardez les pré­vi­sions météo­ro… logiques…. Elles ne le sont pas tou­jours ! Ce qui en fait une des­ti­na­tion intri­gante !

Kirghistan 2019 Helyum.chDouce soli­tude garan­tie.

Après les voyages pré­cé­dents, la ses­sion 2019 de ce périple aura été excep­tion­nelle par la diver­si­té des courses réa­li­sées. Une neige de prin­temps en ver­sant sud et une neige plus com­pacte dans les ver­sants nord. N’ayant jamais eu de nuits froides sous les ‑10°, nous pen­sons que ce manque de froid extrême et noc­turne par rap­port aux autres années est l’ac­teur direct de cette varia­tion. Pour la pre­mière fois, les skis larges n’étaient pas abso­lu­ment vitaux, bien que…

La magie des nuits en yourtes, d’une sauna, d’un bain suédois, de la découverte de nouveaux itinéraires et de cette ambiance « loin du monde » aura contribué à la réussite de ce séjour.

Kirghistan 2019 Helyum.ch, Marc DevillardDe la pente, de la neige et du ciel bleu.…

Un pas­sage à Karakol, au musée d’Ella Maillart, musée dédi­ca­cé à cette écri­vaine, voya­geuse et pho­to­graphe gene­voise, aura agré­men­té, pour ceux qui le dési­raient, le côté cultu­rel de cette semaine en Asie cen­trale.

Tout était réuni cette année : une nou­velle équipe moti­vée à décou­vrir ce coin que nous aimons réel­le­ment, un ciel bleu, de la neige en suf­fi­sance, une moti­va­tion sans faille et un nou­vel iti­né­raire dans un val­lon qui n’avait pas encore reçu notre visite. Cette décou­verte, lors de notre der­nière jour­née fût à elle seule une rai­son incon­tour­nable de poser nos spa­tules dans ce coin !

Kirghistan 2019 Helyum.ch, ambiance montéeDes sec­tions de trace un poil plus pro­fonde, à la « Kirghiz ».

Ak-Suu et son camp de yourtes se rejoint depuis Karakol en motoneige. Une expérience bien spécifique.

Du camp, nous rayon­nons chaque jour sur l’un des ver­sants de cette val­lée. Les som­mets culminent tous entre 3500 et 3800 mètres. Le jeu est d’alterner chaque jour entre les pentes sud et nord. Il y en a pour tous les goûts. Poudreuse ou neige prin­ta­nière, pentes douces, pentes raides, et décou­vertes à chaque ins­tant.

Kirghistan 2019 Helyum.ch, vie au campFin de jour­née rem­plie de sou­rires !

Des repas gar­gan­tuesques par­ta­gés dans une yourte cuisine-salle à man­ger et tri­pot. Du skis excep­tion­nel, des émo­tions impor­tantes pour cha­cun d’entre nous, pour un voyage sans aucun sou­cis… sauf celui d’avoir tous les par­ti­ci­pants à l’aéroport de Bichkek, le dimanche matin à 2h00, pour le vol de retour en Suisse. Il y a des fois où les der­nières soi­rées fes­tives sont les moments les plus « ten­dus » pour les guides…. Allez savoir pour­quoi !

Un voyage enca­dré avec mon col­lègue Yann.

Kirghistan 2019 Helyum.ch, sur la route de BishkekRetour sur Bichkek en vélo pour une par­tie de l’é­quipe. 🙂

Images en mou­ve­ments.…