La forteresse du vide est certainement l’itinéraire qui à fait « connaître » et développer la fréquentation de ce versant, pour l’escalade sportive.

La for­te­resse du vide est une magni­fique voie n’excédant pas le 6b+, mais qui demande mal­gré tout, aux grim­peurs, de ….grim­per ! Cela tombe bien nous y sommes allé pour ça !

Laurent dans la pre­mière lon­gueur. Nous sommes le 5 août.… au cas où !

Ce matin, nous décou­vrions la petite dent de Morcles et son ver­sant Sud-Ouest, pas­sa­ble­ment ennei­gée. Une autre cor­dée com­po­sée d’un guide et de sa cliente par­tait en même temps vers Océana. Une voie qui est voi­sine à La for­te­resse du Vide.

L’ambiance hivernale n’a visiblement pas stoppé la motivation de nos clients ! Il fallait ne pas avoir peur de s’engourdir les doigts, attraper la débattue aux pieds et de choisir ses prises entre le rocher sec, glacé ou enneigé !

Une esca­lade légè­re­ment plus exi­geante que par grand ciel bleu et rocher tota­le­ment sec.

Enfin au soleil Laurent pro­fite plei­ne­ment d’un rocher incroya­ble­ment varié.

A cela, ajou­tez la des­cente aérienne des vires. Cette der­nière était pas­sa­ble­ment ennei­gée et deman­dait un peu de concen­tra­tion pour ne pas jouer du tobog­gan natu­rel qu’est le ver­sant sud des dents de Morcles. La fonte des névés, nous octroyait de véri­tables douches aux pas­sages de cer­taines gorges. Bref, une ambiance par­ti­cu­lière après cette chute de neige du 4 août.

La forteresse du vide en quelques chiffres et appréciations : Environs 400 mètres pour 14 longueurs. Equipement aérée mais suffisant. Rocher excellent en toutes longueurs ! 6a obligatoire / 6b+ en difficultés enchaînées. 12 dégaines + les relais. Relais non reliés. Descente en rappel fortement déconseillée et non équipée. Bonne chaussure pour la descente sur les vires.

Vires de descente marquées en rouge et en bleu.

La for­te­resse du vide démarre 10 mètres à gauche d’océana. Océana est écrit en rouge au pied de la voie.

Topo C2C pour la for­te­resse du vide.

Non loin du der­nier relai, l’am­biance oscille entre le noir et blanc et la cou­leur.…