Les guides n’aiment pas l’eau, c’est une image bien répandue mais toutefois assez fausse, en voici un exemple.

Image surf à Easkey

Un peu avant la cani­cule et le début de la sai­son d’é­té, un voyage aty­pique s’or­ga­nise un peu à la der. En quelques jours, Serge, José et moi déci­dons de nous envo­ler pour l’Irlande. Nous sommes les trois adeptes du surf et les vagues irlan­daises ne nous laissent pas indif­fé­rents. Ajoutez à cela le fameux breu­vage brun fon­cé et cré­meux, une gas­tro­no­mie sur­pre­nante et un qua­trième lar­ron, Blaise, qui nous rejoint direc­te­ment du Nicaragua à la der­nière minute, le séjour s’an­nonce plu­tôt bien.

La joyeuse troupe
Guinness

Température de l’air : 12–15°, tem­pé­ra­ture de l’eau 12–13°, tem­pé­ra­ture dans la com­bi : 36° . Eh oui, on rame pour cho­per ces vagues et la com­bi­nai­son fait 5mm d’é­pais­seur. La cagoule est en option mais bien­ve­nue en cas de vent. Pas besoin des gants mais les chaus­sons sont qua­si­ment obli­ga­toires pour sur­fer long­temps et ne pas s’é­cor­cher les pieds.

Plage déserte pas loin de Easkey
Easkey left

Un coup de coeur pour le lunch entre deux ses­sions de surf : Pudding Row à Easkey.

Pudding Row à Easkey, très bon bis­trot, pause de midi
Blaise et ses amis pas très bavards

Une jour­née plu­vieuse mais sur­tout bien trop ven­teuse nous a fait prendre la route pour visi­ter la côte ouest et ces fameuses falaises (Slieve League).

Les cliffs de Slieve League

En ren­trant, on passe devant un pub. Des gens jouent du vio­lon, de l’ac­cor­déon et de la flûte à l’in­té­rieur. La pause s’im­pose. Un groupe d’a­mis jouent de la musique tra­di­tion­nelle dans ce pub.

Musique tra­di­tion­nelle irlan­daise dans un petit bar
Ça déroule mais il manque de la taille
Mouton à Dooey

Un voyage réus­si grâce à une super équipe, un pays splen­dide et des condi­tions tout à fait cor­rectes ! Vivement qu’on reparte !