Quel été ! Nous aurons vécu que des magnifiques journées qui se sont succédées et évidement qui ne sont pas compatibles à l’heure d’écrire des textes sur notre blog.

Un été 2018… qua­si Argentin !

De ce fait, un petit résu­mé s’impose concer­nant quelques unes de mes sor­ties esti­vales. Si nous revi­vons de tels étés, nous pou­vons lar­ge­ment par­ler de cli­mat tro­pi­cal : Post et Pré mous­son…

A la fin prin­temps nous sommes par­tis pour un trek en « bagages accom­pa­gnés » : Les Balcons du Léman.

La tra­ver­sée a débu­té proche du col de Saxel pour ter­mi­ner à St Gingolph.

Hirmentaz direction Mont Baron, balcons du léman avec silvana carrard accompagnatrice chez helyum

Magnifique jour­née pour rejoindre le som­met du Mont Baron.

Dent d'Oche au fond, tour des balcons

La Dent d’Oche se pro­file !

5 jours magni­fiques. Chacune des jour­nées enso­leillées et fleu­ries nous moti­vaient à se lever du lit, prendre notre petit déjeu­ner, chaus­ser nos « godas » enfi­ler le sac à dos, et bon­jour le Chablais fran­çais !

Pointe de la Gay, randonnée en printemps, silvana carrard

Pointe de Gay, petite som­met au pas­sage..

Hirmentaz, le col de la Balme, les gorges de Pont du Diable, la Dent d’Oche (de loin), ou encore la mon­tagne des Mèmises, que de beaux sou­ve­nirs avec en toile de fond, le Léman !

Pic des Memises

Pic des Mémises

Au coeur de l’été, passer le 1er août au Grisons : La Greina nous attendait !

Une tra­ver­sée qui débu­ta dans le can­ton d’Uri, nor­mal pour un jour de fête natio­nale.

Val Plattas, près de lucomagno, la greina silvana alimenti carrard chez helyum

Val Plattas, un val­lon avec marais pro­té­gés. Un petit coin de rêve.

Cette fois‐ci, nous étions loin de nos mai­sons ! Une petite équipe pour pro­me­ner nos chaus­sures pen­dant 5 jours entre les can­tons d’Uri, des Grisons et du Tessin. Une fois n’est pas cou­tume, nous oublions que nous sommes tou­jours en Suisse !

petite baignade aux Lacs Encarden, cab Medel silvana carrard

Les lacs d’Encadren, tout près de la cabane de Medel.

La cha­leur bien pré­sente ain­si que les quelques petits lacs de mon­tagne ren­con­trés nous ont rafraî­chit de leurs bas­sins frais.

L'équipe + Pat, direction la greina

L’équipe se pré­pare pour la des­cente direc­tion la Greina

PAt et Ced sur dolomies a la Greina, la greina en itinerance, avec silvana carrard

Patrice et Cédric sur les dolo­mies de la Greina.

Le pay­sage de la Greina, est presque lunaire avec ces dolo­mies et ses val­lons creu­sés. Il nous a enchan­té ! Imaginez seule­ment l’espace d’un ins­tant qu’il exis­ta un pro­jet de bar­rage dans les années 70 ! Heureusement l’humain, dans cer­taines situa­tions, arrive à de bonnes réflexions… donc de bons choix !

Le der­nier jour pour rac­cour­cir l’attente infer­nale au soleil nous avons enga­gé un trans­port, Taxi Riviera. Francisco nous a reçu dans son véhi­cule avec des bois­sons fraîches comme cadeau, quelle belle sur­prise!!

L’automne déjà installé : Cassis et ses Calanques !

Le pre­mier jour avec ma col­lègue Laetitia, nous étions peu ras­su­rées car des pluies tor­ren­tielles étaient annon­cés pour deux jours ! De ce fait, la pre­mière jour­née fût celle des visites cultu­relles, musée et savon­ne­rie de Marseille à l’ordre du jour.

point de vu sur parcours a la ciotat, grande candelle au loin

Point de vu sur le che­min qui améne à la Grotte des émi­grés, La Ciotat.

Nous le savons, la météo n’est jamais une science exacte… Le second jour…. Grand beau ! Youpieeee. Et toute la suite du séjour se dérou­la sur le même modèle, grand beau, c’était juste magni­fique ! La belle tem­pé­ra­ture et la lumière d’automne embau­maient ce parc natio­nal excep­tion­nel..

grande arche vers le bau rous, cassis sejour accompagne par silvana carrard

Grande Arche dans notre par­cours près de la Ciotat.

falaise des toits, avec silvana carrard chez helyum.ch

Traversée depuis Luminy jusqu’a Gineste, en pas­sant par le col de la Candelle.

Nous l’avons par­cou­ru de la Ciotat à Morgiou durant les 4 jours sui­vant. La Ciotat, la grotte des émi­grés, Port Miou, Port Pin (sacré Port Pin, des bai­gnades et des guêpes), Devenson, falaise du toit, en Vau et Gineste, tous ces noms qui sentent bon l’air marin. Je connais­sais bien le coin, mais en option grimpe ! Quel énorme plai­sir de décou­vrir tous ces che­mins de ran­don­nées et toute cette belle végé­ta­tion de la gar­rigue. Chaque soir nous appre­nions les noms des nou­velles plantes que nous avions ajou­tés à notre liste vir­tuelle bota­nique.

calanque de l' oule, cassis avec silvana carrard, accompagnatrice uimla chez helyum.ch

Dernière jour­née, vers la calanque de l’Oule, la grande Candelle au fond.

Nous avons été spé­cia­le­ment gâtés cet été. Je remer­cie Laetitia Bourquin pour les deux séjours par­ta­gés ensembles et tous les par­ti­ci­pants tou­jours moti­vés et par­tants pour une nou­velle décou­verte, pour leur patience et leur confiance !
Vive la nature et bien­ve­nue la nou­velle sai­son.