Squatteur de lune, dans le versant sud-est de la pointe Vouilloz, est une classique des très belles longues voies du coin.

Ce matin nous y étions que deux cor­dées. Mais… les voi­sines étaient sur­peu­plées… Au bas mot, je pense 14 cor­dées répar­ties dans Grevolle, Bada Boum ou encore A Bigger Bang. Du monde venu cher­cher une cer­taine fraî­cheur due au vent. Éole bien pré­sente sur les crêtes du mas­sif voi­sin, le Mont-Blanc, exter­mi­nait le peu de neige qui venait de blan­chir le « Mont-Gris ».…

squatteur de lune, escalade dans la pointe Vouilloz aux Perrons de Vallorcine

Nils, le Belge de la cor­dée Belgo-Suisse qui nous pré­cé­dait, entame les belles lon­gueurs finales.

squatteur de lune, grimpeur de profile. Ombre chinoise.

Pendant ce temps, la cor­dée Argentino-Française d’à côté entame les rap­pels avec l’aide d’Éole et son goût pour le macra­mé… disons : les noeuds de macra­mé !

sqautteur de lune, belle voie à la pointe Vouilloz, xavier carrard guide de montagne helyum.ch

Xavier entame les lon­gueurs du haut de la face.

Première lon­gueur : trem­pée ( résur­gences ) et atta­quée en petit pull. La seconde : humide et en veste polaire. La troi­sième et toutes les autres lon­gueurs : sèches mais avec le coupe-vent vis­sé dans le bau­drier et capu­chon­né sur le casque !

S’il existe un squat­teur de lune avec cette fraî­cheur, il doit plus avoir trop de doigts… J’avais déjà par­cou­ru ces lon­gueurs mais comme sou­vent j’avais oublié la par­tie supé­rieur de la voie qui est magni­fique. C’est un bien pauvre qua­li­fi­ca­tif quand on remonte la fis­sure de L8 ! Raide, phy­sique et tech­nique, un vrai voyage lunaire…

Squatteur de lune, silvana Carrard d'Helyum, dans la magnifique septième longueur

Derniers squat­teurs mixtes du coin, la cor­dée Argentino-Suisse, dans l’ombre du haut de la face, le soleil dis­pa­raît au pro­fit du vent. La lune est bien loin encore…

Squatteur de lune ouverte en automne 98 et 99 n’a pas pris une ride, quelques marques de pas­sages sur les vires, mais l’escalade elle même est encore excep­tion­nelle. De vrai coup de coeur pour les lon­gueurs finales !

Si le 6b (6a+ obli­ga­toire) est votre pla­fond, elles vous paraî­tront un poil lunaire, mais l’extase est là. Une petite marge morale est indis­pen­sable ou pre­nez trois ou quatre Friends de tailles petites et moyennes, ils trou­ve­ront tran­quille­ment une place.

Squatteur de lune pointe Vouilloz, helyum en sortie.

Ai pas pu m’empêcher… Trop beau le jeans !

Descente en rap­pel avec deux cordes de 60 mètres. 16 paires avec les relais. Le soleil dis­pa­raît vers 15h00 dans le haute de la face en fin juillet. Il peut y faire frais, voir froid !

Squatteur de lune, sortie au soleil.

Un der­nier sou­rire au soleil avant une nuit « pleine lune»…