C’est à Arolla, au fond du Val d’Hérens que notre choix de séjour de fin d’année à été décidé le 23 décembre au soir .

Chaque fin décembre, nous essayons de gar­der la semaine entre Noël et Nouvel An pour nous, juste pour ter­mi­ner l’année entre nous. Si l’opportunité de décou­vrir une nou­velle val­lée se pré­sente, nous sau­tons sur l’occasion.

Arolla fin décembre 2018

Vue depuis le col de la Cassorte.

Cette année, pas grand chose à se mettre sous la dent, avec une météo en dent de scie et des chutes de neige annon­cées qu’à par­tir de 2000m, juste avant Noël. Peu importe, pas de grande décou­verte pour la fin 2018 et départ pour ce lieu, qui nous tient par­ti­cu­liè­re­ment à coeur à Xavier et moi, Arolla.

Arolla fin décembre 2018.Victor

Victor dans la pente des Monts‐Rouges, le 26 décembre. Le regard hési­tant entre la gerbe de poudre pour le père ou Philou.…

Arolla fin décembre 2018.Lilian

Lilian, notre ami de ski-libre.com, ( sou­vent là dans les bons plans.…) dans les mêmes pentes. Une jour­née incroyable !

Bon flair, mon Léon, semaine royale, conditions inattendues, avec le bonheur de tracer durant les premiers jours les classiques du coin, les Monts Rouges, le col de la Cassorte, Le couloir et les pentes de la Rousette, le col supérieur des Ignes, le glacier des Aiguilles Rouges d’Arolla et un des couloirs de Tséna Réfien.

Et sur­tout de par­ta­ger avec la famille (Vana, Carmen et Victor) et des amis ( Lilian, Vincent et Maxime) ces superbes moments.

Arolla fin décembre 2018.Silvana et Carmen

Silvana et Carmen sur le gla­cier des Aiguilles Rouges.

Nous avons aus­si eu la chance d’explorer cer­taines des­centes que nous n’avions jamais pra­ti­qué, et de faire amis‐amis avec les vernes. Y’a pas dire cela crée des liens .… Des vrais « Vernards » nous fûmes avec Xavier.…

Arolla fin décembre 2018.Tsénaréfian, Maxime

Maxime, dans le haut du cou­loir de Tséna Réfien.

Arolla fin décembre 2018.jTsénaréfian, Vincent

Vincent son père, le suis de près dans le même cou­loir.…

Comme d’habitude, nous pre­nons nos quar­tiers à L’hôtel du gla­cier. Fidèles à eux‐même, Anita et Antonio nous rece­vrons à nou­veau avec gen­tillesse et géné­ro­si­té. Des vrais pros, ce n’est pas pour rien qu’ils ont reçu de notre part l’award 2018 de notre meilleur logeur de l’année !

Xavier fait la trace sur le glacier des Aiguilles Rouges, Arolla

Pisten Bully en action.

Arolla fin décembre 2018.Philou, 25 décembre

Philou ouvre le bal du 25 décembre.…

Philou, Arolla fin décembre 2018.j

Et conti­nue la danse, le 30 décembre, dans une ligne que nous avions jamais skié aupa­ra­vant. Victor n’était pas pré­sent et il s’en mord les gants.…

Arolla, tu nous envoûtes, et tu préserves avec tes vieux tires‐cul parfois capricieux, ce côté nostalgique.

Souhaitons‐nous de finir comme deux vieux guides bar­bus et bour­rus, dans un vieux mazot à Pramousse, avec tou­jours la même moti­va­tion à rider toutes ces belles pentes. Ah, ça oui !!!!!

Bon, c’est pas encore gagné, la moti­va­tion est bien là, mais pas de mazot en vue et sur­tout va fal­loir convaincre nos moi­tiés:))) Et c’est pas gagné !

mazots de la Gouille, Arolla

Nous vous sou­hai­tons encore une très belle année 2019 et à bien­tôt

Xavier et Philippe