Weissmies : Un sommet fort fréquenté par l’équipe d’Helyum. La comparaison en ligne des deux itinéraires est un peu boiteuse, disons le de suite ! Car en cas d’ascension de la Rotgrat, nous descendons pratiquement toujours par l’arête Sud-Est….

La voie nor­male de ce som­met dépas­sant de peu les 4000 mètres, est don­née par son ver­sant nord. Le ver­sant au départ de Hochsaas. A des­cendre il est déjà fort désa­gréable, alors ne pen­sons même pas y mon­ter

Black et Mortimer de pas­sage au Weissmies

Les deux voies com­pa­rées, sont de même dif­fi­cul­tés ou presque ! L’approche pour la Rotgrat est un peu plus longue, cepen­dant Black et Mortimer auront lar­ge­ment contri­bué à ce que les cor­dées ne se perdent pas… La Marque Jaune n’aura pas seule­ment été tra­duite en 10 langues, mais aura aus­si sévit au fond de Saas Almageller… Sacré Black !

La Rotgrat ne verra le soleil que tard dans la journée, alors que sa voisine, vous offrira un lever souvent exceptionnel. Mais vous ne serez pas seul, alors que sur l’itinéraire de Black et Mortimer, vous pourriez bien avoir un sentiment de solitude.

Bertrand lors de l’as­cen­sion de la Rotgrat en juillet 2019

L’arête Sud-Est et les images de cet article ont été réa­li­sés lors de mon der­nier pas­sage, le 9 sep­tembre der­nier. Après une petite offen­sive hiver­nale. Du coup, nous étions que deux cor­dées sur l’ascension, avec une ambiance excep­tion­nel­le­ment belle.

Christophe lors de l’as­cen­sion de l’a­rête sud-est le 9 sep­tembre 2019

Des rotgrat’s il y en à beau­coup dans nos alpes. Certaines valent vrai­ment le détour alors que d’autre ne sont pas inou­bliable….
Celle du Weissmies pour­rait bien tour­ner en « Orangen » grat avec le mélange des marques jaunes sur­abon­dantes et la cou­leur du rocher ! Dans tous les cas, ce ne sera pas sur cette approche que vous aigui­se­rez votre sens de l’orientation.

La descente s’effectue souvent par l’arête sud-est. Elle est relativement rapide si vous arrivez à couper dans les longs névés du versant sud. Vous avez aussi le choix de rester sur l’arête mais cela rendra l’entreprise un peu plus longue.

L’arête sud-est au matin du 9 sep­tembre.

Le refuge de Saas Almageller est très bien gar­dé. Les chambres sont agréables. L’emplacement de ce der­nier est inté­res­sant pour les départs de ces deux courses et de la tra­ver­sée du Portjengrat.
A por­tée de main du refuge vous aurez aus­si le ter­rain de jeu du Dri Hörnli. Combinez esca­lade spor­tive avec une belle arête du coin, c’est un jeu d’enfant…