Aravicimes est une très belle ligne qui parcourt le versant Nord du Paré de Joux.

En mon­tant au pied, le nez dans mes spa­tules, oui, c’est mieux d’y aller en ski ! Donc, le nez dans mes spa­tules, je me deman­dais à quand remon­tait mon der­nier pas­sage dans cette belle gou­lotte.
C’était il y à dix ans….

Dernière lon­gueur en Janvier 2010.…

Même pas­sage 10 ans plus tard.

Aravicimes est une très belle ligne qui parcourt le versant Nord du Paré de Joux. Du coup, je propose une comparaison de la dernière longueur il y à dix et en ce 7 janvier 2020… Il manque de la neige… Mais nous le savions !

Aravicimes, 500 mètres en M4/M4+ selon l’enneigement. Actuellement les deux pla­quages des pre­miers res­sauts sont pas épais. Dans ces sec­tions, la pose des pro­tec­tions est un peu spor­tive… Avec les condi­tions actuelles, il vous fau­dra pas plus de deux broches courtes. Par contre une varié­té dans les petits et moyens Camalots, est à pré­voir. Des cordes de 60 mètres pour les rap­pels.
Certain relais sont haut per­chés, pre­nez des sangles pour agré­men­ter le confort de votre second.
Topo de C2C ( atten­tion ce topo men­tionne des cordes de 50 mètres. )

Thierry au relais de la rampe cen­tral.

Mardi passé, avec un départ relativement tôt, nous nous sommes trouvés, Thierry et moi, bien seul, pour une fois, sur le parking des Confins. Pas âmes qui vivent.

Dans la rampe après la grotte.

Une approche de 90 minutes pour trou­ver, les vielles traces, dans la ligne d’Aravicimes. Finalement, elle à été régu­liè­re­ment par­cou­rue ces der­niers jours. Suffisamment pour enle­ver une bonne par­tie de la matière dans les res­sauts du bas. Les lon­gueurs en rampe sont en neige dure. Vous arri­vez vite à la grotte. Ce pas­sage est tota­le­ment sec. Protection facile avec des Camalots de petites tailles.
Puis la rampe des trois der­nières lon­gueurs. Elle est sèche et ce pro­tège bien.
Le ram­ping de la der­nière lon­gueur est tou­jours « taillé » pour les moins de 80 kg…. Il faut bien ce coin­cer !
Dans la der­nière lon­gueur, il manque une pla­quette. Peut-être depuis long­temps ?

Ambiance ven­tée…

Aravicimes est en conditions acceptables. C’est une très belle sortie. Nous y étions seuls.