Pour cer­tain objec­tif, il faut une dose de patience avec un soup­çon de per­sé­vé­rance… L’arête Nord du Sirac, une très belle course dans le fond du Valgaudémar, mérite fina­le­ment ces petites doses citées en des­sus… Riens que 3 essais pour cette années. Le der­nier, ce fameux, jamais deux sans trois fût le bon.

Une jour­née excep­tion­nelle, un jour­née d’été ! Et oui, d’été, la pre­mière peut être ? Après la tra­ver­sée de ce som­met fin juillet, je vou­lais reve­nir voir son arête nord avec un bon rocher selon le topo. Intrigué par cette défi­ni­tion qui est rela­tive en Oisans ! la Traversée nous l’aura démon­tré !

Helyum_arete-nord-sirac-valgaudemard_Alpinisme_xavier-carrard_France

Une douce res­sem­blance avec les voies de Tsalion vers Arolla, mais ayant le double de déni­ve­lés

Réalité des dif­fé­rences, l’arête nord est en très bon rocher, si vous êtes sur l’itinéraire ! 1200 mètres depuis le refuge, dont 900 d’arête et très peu de pas­sages médiocres. Certes des pier­riers sus­pen­du entre les res­sauts, mais vous êtes en Oisans !

Le refuge de Vallonpierre rem­plit à cra­quer et pas moins de 7 cor­dées sur l’arête, une vrai par­tie de plai­sir ! Que cela n’enlève pas la beau­té de l’itinéraire et la qua­li­té du refuge. Le pied !

Le bon côté de cette sor­tie était que connais­sant la des­cente du Sirac pour l’avoir réa­li­sé il y à deux semaines, nous aurons pas per­du de temps sur cette par­tie de l’itinéraire !

C’est une course qui mérite le détour. Le refuge lui même est magni­fi­que­ment posé au bord d’un petit lac. Puis l’imposante vue sur l’objectif du len­de­main vous lais­se­ra pas de marbre. Pour finir, une approche courte pour une voie d’ampleur dns ces dif­fi­cul­tés. Vraiment allez-y !

Helyum_arete-nord-sirac-valgaudemard_Alpinisme_xavier-carrard_France

A voir cela passe presque par­tout.…

Pour votre gou­verne : Ce sou­ve­nir de la phrase :

Vous devez tou­jours voir le refuge de Vallonpierre durant la course, à 3 excep­tions près ! » et vous serez tou­jours dans le bon iti­né­raire !

Très belle course en AD, comme la tra­ver­sée des arêtes, mais celle-ci est vrai­ment à conseiller !

Belle suite de sai­son à vous.