Le retour du roi Arthur, une très belle voie en face sud-ouest de la pointe sud du Lanfonnet.

Une voie homo­gène dans le 6b avec une lon­gueur plus éprou­vante en 6c mais équi­pée à outrance. Du coup le 6b obli­ga­toire est bien gen­til. Un rocher varié et raide.

L’accès par les cha­lets de l’Aulp est clas­sique et facile. Parking aux cha­lets. Puis le sen­tier qui rejoint le col des Nantets. Il faut rejoindre le sen­tier qui monte à la pointe sud du Lanfonnet, part le pas de l’Aulp Riant Dessus. Avant le som­met, bifur­quez à gauche, des­cen­dez et lon­gez le muret ( sen­tier ) puis repé­rer dans la mon­tée vers la pointe sud du Lanfonnet, une grosse tache rouge sur un bloc. Passez dans le cou­loir her­beux et raide, des­cen­dez sur 30 mètres et tra­ver­sez le cou­loir. Puis suivre les mar­quages rouges jusqu’au rap­pel.

Ne pas négli­gez l’approche si le ter­rain est humide ! Danger ! / C2c Topo

le retour du roi Arthur au Lanfonnet.

Christian Tissot en blanc, ter­mine le 6b en tra­ver­sée. Philippe Mussatto en bleu assure Jérome Arpin dans une voie plus à gauche et plus dure.

Rappels :

1er : rap­pel de 25 mètres est dans la rampe her­beuse. Sisi…. on n’avait pas envie non plus !

2 ème : rap­pel de 45 mètres, on conti­nue dans la rampe sur 45 mètre jusqu’à trou­ver une corde fixe. Elle vous per­met de rejoindre le R3. MAIS si vous lon­gez encore la corde fixe, vous arri­vez sur un arbre et un soit avec maillon rapide.

3 ème : rap­pel de 45 mètres est plus intel­li­gent à faire depuis ce point ( moins de risque de coin­cer la corde à la récu­pé­ra­tion. ) Rappel sur le pilier sui­vez les points.

4 ème : Rappel de 45 mètres au sol.

Le retour du roi Arthur au Lanfonnet

Christian dans la deuxième sec­tion du 6c en tra­ver­sée. Magnifique lon­gueur.

Après avoir récu­pé­rés vos cordes, remon­tez le pied de la parois sur 50 mètres et trou­ver le départ de la voie dans une zone moins raide, juste avant la zone jaune.

Plaquettes Fixe. Cordes double de 50 mètres et 16 dégaines / Casque vive­ment conseillé.

L1 / 6a+ : Mise en jambe, deux pas plus com­pli­qués vers le haut de la lon­gueur. Equipement rap­pro­ché.

L2 / 6a+ : Une belle sec­tion dans un rocher adhé­rent et très solide. Un vrai bon­heur.

L3 / 6b : Un départ un peu exigent du relai. Suivre la fis­sure évi­dente. Ne pas res­ter tou­jours les mains dans la fis­sure….

L4 / 6c : Comme le reste de la voie, très équi­pé, donc aucune frayeur. Mais cette lon­gueur reste sou­te­nue. Deux sec­tions avec des « portes de grange » si vos pla­ce­ment sont pas top. Un rocher magni­fique et une très belle ambiance. Cette lon­gueur tra­verse et un retour devien­drait com­pli­qué !

L5 / 6b : Le coup de coeur ! 35 mètres de pure bon­heur, ambiance, rocher, iti­né­raire et mou­ve­ments. Bref que du….

L6 / 6b+ : Un ou deux mou­ve­ments plus fin, au des­sus du relai. Puis une sor­tie en dalle et une der­nière fis­sure. Relai au som­met du départ de vos rap­pels. La boucle est bou­clée.

Le retour du roi Arthur au Lanfonnet

LA lon­gueur de la voie ! Un 6b qui ne devrait jamais s’arrêter.…. Majeur ! Accompagné par les Choucas.…

Autre voie de la face et ligne de rap­pel : La porte des Alpes

Belle suite d’automne à tous.